10/08/2008

5ème Trail du Val d'Heure – 10/08/2008 [20 km]

5ème Trail du Val d'Heure – 10/08/2008 [20 km]

Départ et arrivée dans le cadre du Château communal. Parcours vallonné en deux boucles sur sentiers boisés et chemins campagnards.

3 distances vous seront proposées :

v    36 kms – 1020 D+
v    20 kms - 460 D+
v    56 kms – 1480 D+
 
Départ des 36 & 56 kms à 9h, du 20 kms à 9h05.

Parcours :

trailvalheure_google

Carte :

trailvalheure_ign

Denivelé :

trailvalheure_ign_den

Classement :

classement 2008 : Cliquez ici

Resultat :

 

Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
20,001:44:0011,5405:124716

 

Commentaire :

C’est sous la pluie que je rejoins le château d’Ham-sur-Heure pour la 5ème édition du trail du Val d’Heure. Sur place, j’hésite encore entre le 20 et le 55 km …. Je me sens relativement bien, mais j’ai peur de provoquer une blessure de fatigue suite à mon trail à Rambrouch la semaine dernière.  Même sur l’insistance de Philippe, venu essayer le 35 km pour se faire des km dans les jambes, je ne changerai plus d’avis c’est décidé, je ferai un petit 20 km.

Les 35 et 55 démarrent leurs périples à 9h00 en direction de Beignée, pour une première boucle très exigeante (1000 m D+), ils devront même franchir deux terrils …  pour revenir au château, et, pour les 55, refaire la boucle du 20 km. On nous apprend en dernière minute, que suite à deux chasses privées, le parcours va être modifié éminemment. Nous les encourageons chaleureusement.

Un quart plus tard, c’est à notre tour. Un habitué des trails est présent, nous courrons à la même vitesse et je lui demande si je peux l’accompagner, … pas de problème me dit-il. Toutefois je vais être très vigilent quant aux balisages. L’année dernière j’avais participé à mon premier trail, celui du Val d’Heure quand, proche de l’arrivée … j'étais reparti pour un deuxième tour !!! et il m’avait fallu deux km pour m’en rendre compte et revenir sur mes pas exténué…..

De plus, la pluie s’est conviée et les traces de chaux risquent donc de disparaître. Je vais rester une dizaine de mètres derrière afin de bien suivre le parcours.

Nous partons au petit trop et quittons le château par une descente d’escalier en pierre bleue très glissante en direction du Bois de Jacques, avec de suite, la première côte. Un petit groupe s’est formé devant. De mon côté, on forme rapidement un petit groupe de 4 trailers, on ne se quittera plus … au Km 5, après la deuxième côte nous longeons le rau du moulin, par des chemins improvisés dans le bois, c’est très agréable.  Il faut toutefois rester sur nos gardes, car c’est un peu glissant. Au km 8 nous rejoignons un coin que je connais bien : le lac de Fontenelle, pour ensuite visiter le Bois du Camus. Les chemins sont très variés : une fois de l’herbe, une fois des ornières, parfois des sentiers boisés, et de temps à autres des chemins rocailleux. C’est vraiment agréable. Entretemps, un joggeurs est venu nous rejoindre et va accélérer l’allure. On va tous le suivre jusqu’à Cour-Sur-Heure, il décidera de faire demi-tour pour accompagner quelqu’un d’autre …. Une fois le village traversé, nous courrons sur un chemin campagnard sur 2 km pour retourner au château.

Nous sommes tout les quartes surpris d’être déjà arrivés, même les organisateurs … personne pour nous accueillir, pour relever les chronos … apparemment, les montres GPS indiquent 17 km avec un temps de 1h27… on a du rater quelque chose …. C’est vraiment dommage car on a tous fait attention,  et on se demande vraiment où on a pu se tromper et nous sommes relativement frustrés. Je ne suis vraiment pas fatigué et serait bien reparti pour un second tour ….

Si quelqu'un peut me dire où on se serait trompé, ça serait bien gentil ...

Quelques minutes après les deux premiers arrivent, bien que l’on soit déjà sur place.  10 minutes plus tard Olivier M. des Bouffiouls franchit la ligne d’arrivée imaginaire … Pour la petite histoire on nous a ajouté 17 minutes pour les classements …

À 12h00 le premier trailer des 35 km franchit la ligne d’arrivée et quelques minutes plus tard le premier des 55 arrive au ravitaillement pour repartir de plus belle. J’attendrai Philippe , mais il devra abandonner, il sera parti trop vite …

Pour conclure, c’était un très beau parcours, qui pour moi était inédit, mais j’aurai bien voulu faire les 55 ce dimanche et moins de km la semaine dernière… C’est sûr cela sera pour l’année prochaine. Dommage aussi que le soleil ne nous ait pas accompagner , ne fusse que pour le barbecue et  les enfants venus encourager les parents …

Vendredi prochain, je serai bien présent au jogging local de la Rochette à Gerpinnes. Mon prochain Trail sera celui d'Awaylle le 7 septembre: OHM Trail avec ces 1700 mètres de dénivelé positifif !

Galerie Photo

Galerie photo 1 : Cliquez ici

Galerie photo 2 : Cliquez ici

Vidéo :

par jivea

Article de Presse :

gazette_nav le 13/08/2008 : Cliquez ici

24515 le 14/08/5008

TRAIL HAM-SUR-HEURE - Record au Val d'Heure

Van Liefferinge, Mathot, Gouverneur et Van de Velde sont les grands vainqueurs de la 5e édition de ce trail couru dimanche dernier.

 

Lorsque le JC Ham-sur-Heure a lancé son trail du Val d'Heure il y a cinq ans, la discipline n'était pas encore très populaire dans la région. Depuis, les épreuves de ce type attirent de plus en plus de coureurs. La 5e édition qui s'est déroulée dimanche matin a confirmé que les courses-nature étaient bel et bien en vogue puisque le record de participation a été battu : 170 coureurs pour les trois distances. De quoi satisfaire Luc Maes et son comité qui n'ont pas ménagé leur peine pour faire de leur événement une nouvelle belle et grande réussite.

Le 20 km, qui a attiré le plus grand nombre, comportait 460m de dénivelé positif. Il y avait aussi 8 belles côtes et beaucoup de boue dans les bois et les champs avoisinant le château communal, centre névralgique de l'épreuve. Comme ce fut le cas la veille au jogging du Guérit à Rièzes, il y a eu une arrivée main dans la main. Cette fois ce furent Patrice Mathot et Axel Van Liefferinge qui ont terminé ensemble. « Patrice est un ami et ce fut un plaisir de franchir avec lui la ligne d'arrivée, raconte Axel. On était vraiment content et cela restera assurément un bon souvenir. » Au départ, ils se sont retrouvés dans un petit groupe d'échappés comprenant aussi Thierry Appart et Joël Brunebarbe mais ces derniers feront ensuite une erreur de parcours qui leur coûta cher. « Lors de la 2e grosse côte dite du « Tordoir », j'avais accéléré pour tester les autres. Patrice et moi avons alors fait le trou définitif. Les jambes étaient super, surtout dans les côtes, et on a décidé de rester ensemble jusqu'à l'arrivée pour une victoire en duo, notre niveau étant vraiment très proche. Il était de toute façon plus judicieux de rester à deux pour éviter de se tromper et aussi pour garder un bon rythme, sans se « tuer ». Je suis vraiment très heureux car c'est ma première victoire dans une course à pied. »

Beaucoup d'abandons

La course de 36 km comportait quant à elle 1020m de dénivelé positif. C'est avec une confortable avance que Benoît Gouverneur s'est imposé devant un Jacky Aelterman qui avait terminé 4e à Gougnies dans un état de fatigue avancé. Cette fois, il a mieux géré ses efforts.

La longue distance de 56 km (1480 de dénivelé positif) a vu l'abandon de 18 coureurs. Il est vrai que l'on n'aborde pas une distance pareille sans un minimum de préparation. Certains coureurs s'en sont rendus compte trop tard. Deuxième du 46 km l'an dernier et premier ex-aequo avec Mathot il y a deux ans, Luc Van de Velde avait pour avantage de très bien connaître le coin.

Geoffroy BRUYR

 

| (0) | |  Facedebouc

Écrire un commentaire