25/05/2009

Relais de l'heure (Beignée) - 24/05/2009 [11,5 km]

Relais de l'heure (Beignée) - 24/05/2009 [11,5 km]

Beignee_logo

Un run-bike est une randonnée par équipe composée d’un vététiste et d’un joggeur pouvant se relayer. Le "Relais sur l’Heure" vous propose de traverser ainsi la très pittoresque vallée de l’Eau d’Heure, depuis Nalinnes-Haie jusqu’à Beignée, sur une distance de 14 km ou 11,5 km.

Parcours du 11,5 km :

beignee_11_Google

beignee_11_ign

beignee_11_ign_dev

Parcours du 14 km :

beignee_14_Google

beignee_14_ign

beignee_14_ign_dev

Allure (11,5 km) :

beignee_all

beignee_all_int

beigne_int

Classement :

Classement  2009 - 11,5 km : Cliquez ici

Classement  2009 - 14,0 km : Cliquez ici 

Résultats :

Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
11,50:46:3514,804:034518

Commentaire :

Ca fait un petit temps que j’entends parler de Run & Bike … C’est quoi au juste … et puis je me renseigne à gauche et à droite, j’entends plein de reportages sympathiques … il faudrait donc que j’essaye, ça a l’air chouette  … et jeudi au Jogging des Monts de Nalinnes, j’arrive à convaincre notre moniteur Jean-Louis de participer avec moi au Run & Bike de Beignée. Il parait de plus que ce sport devient de plus en plus populaire, et que cela devient une spécialité dans la région de la vallée de l’Heure (entendu sur vivacité).
 
Je me réveille donc dimanche matin, la tête dans le XXX, la course de Durnal la veille, ma douleur persistante au mollet et ma p’tite guindaille ne me rendent pas fière allure …
 
Faut tout d’abord préparer mon VTT, une chambre à air à changer, une épine à enlever et retirer les pédales automatiques … Quelle horreur !!! … il me faudra une grosse demi-heure, quelques jurons et des grosses gouttes de sueurs, pour les déposer … mais mon vélo est enfin prêt juste à temps et direction l’école Saint Louis à Beignée.
 
Je suis sur place avec ma mine déterrée, et ne remarque même pas que Jean-Louis est déjà là …  il a déjà préparé son bulletin d’inscription jaune pour les 14 km, puis je le regarde bien dans les yeux …. Et le bougre, c’est également le lendemain de la veille pour lui. Il est assis tout penaud sur un banc, avec un petit sourire narquois … et ses mains faisant office de tuteur pour soutenir sa caboche.
 
Là c’est sûr, avec les 14 km, on va nous retrouver étalés le long du Faya, inanimés, croyant tout de bon que nous avons cessé de vivre … Et la sagesse, où l’instinct de survie, prend le dessus, nous déchirons le bulletin jaune pour un bulletin rose, synonyme de 11,5 km et surtout d’un parcours amputé de la difficulté du jour.
 
Mon mollet c’est toujours pas ça … Va falloir m’échauffer plus sérieusement, et c’est en compagnie d’Yvan que nous rejoignons, en VTT, le lieu de départ situé à Nalinnes Haies, en face de la piscine.
 
Le premier départ est celui des 14 km, les favoris Triathlètes AA sont bien là ainsi qu’une ancienne paire gagnante  Barbier/Carpentier. Ca va être chaud pour la victoire. Le départ est donné à 10h20 et je vois défiler de manière impressionnante Axel avec un sprint à me couper le souffle … et on se dit tous qu’ils ne tiendront jamais ….
 
20 minutes plus tard, c’est le départ des 11,5 km. Je suis chaudement encouragé par ma petite famille, je repère Jean-Louis et me mets à ces côtés, c’est lui qui débutera en course à pied. Il y a beaucoup de jeunes athlètes, et comme à l’accoutumée, je sais qu’ils vont prendre un départ ultra rapide, alors on se dit avec mon binôme du jour, que l’on va les laisser partir …
 
Et effectivement, une fois le coup de sifflet donné, une ribambelle de gambettes sprinte comme s’ils étaient poursuivis par le prince des ténèbres. Je m’affole pas et les laisse filer un par un … Mais Jean-Louis prend tout de même un départ très rapide … je vais devoir le calmer un peu … Après 600 mètres, c’est notre premier relais improvisé … assez catastrophique, le VTT se trouvera tout bonnement couché. Nous imprégnions ensuite une vitesse de croisière et changeons plus ou moins tous les 400 mètres.
 
Au 2ème km, le temps de croiser mes enfants et ma femme, nous rentrons dans les bois, et descendons vers Jamioulx. Je me rends compte qu’en VTT, c’est très compliqué, et pour cause, j’ai trop gonflé mes pneus, et à la moindre bosse, c’est l’effet trampoline … Quelques orties au passage pour bien me punir de mon erreur tactique.
 
Au 4ème km, nous quittons les bois et nous dirigeons vers le centre du village, la descente était périlleuse  et nous assisterons à un remarquable soleil d’une néo-vététiste non accoutumé à ce genre parcours.
 
Là, mon mollet devient chaud, et je commence à tenir une bonne allure, nous rattrapons petit à petit les fougueux. Mais m’aperçois que Jean-Louis n’arrive pas très bien à récupérer et est toujours dans le rouge … Donc changement de tactique, je vais ralentir un peu, et appuyer plus longuement les relais, le temps qu’il puisse mieux récupérer.
 
On longe le terrain de foot de Jamioulx et nous sommes au pied du Faya, fort heureusement pour nous on tourne à gauche, et nous laisserons délecter cette côte aux intrépides du 14 km.
 
Au 7ème km, on rejoint de nouveau les Runner-Biker du 14 km, le temps de croiser Christophe et Geoffrey venus s’essayer. De notre côté, on ne continue à bonne allure et nous remontons petit à petit les marches. Au 8ème Km je reconnais le coin, un petit parcours technique digne des trails … alors là je me lâche, tant pis pour Jean-Louis et le VTT bondissant … je le retrouverai 1,5 km plus loin ….


 
Et effectivement, il a eu du mal à dompter la bête me dit-il … le temps d’un changement de relais, et c’est lui qui aura la chance de commencer à gravir à pied l’allée du Morfayt. Après quelques centaines de mètres, c’est à mon tour … il n’y a pas de raison qu’il en profite seul …
 
En haut de la côte, j’apercevrai Caroline et ses enfants venu encourager leur mari et papa respectif. Il reste 500 mètres et on franchira à bonne allure la ligne d’arrivée et apparemment 4ème des 11,5 km.
 
Le temps de se féliciter mutuellement et de se rafraîchir, que me voilà déjà contraint  de repartir pour cause de communion ….
 
Pour conclure, c’était une expérience remarquable, et je ne regrette aucunement de m’être levé difficilement. J’ai vraiment apprécié cette épreuve, et le fait d’y participer en équipe ajoute une connotation spéciale. Le parcours est magnifique, même si je connais déjà les coins. Et je me rends compte que c’est une épreuve hyper exigeante, car il faut en permanence relancer et le temps de récupération est faible, c’est des intervalles en résumé sur plus de 10 km !!!! Donc expérience à renouveler.

DSC06127

phoca_thumb_l_DSC_0399

Galerie photo :

Galerie photo 1 : Cliquez ici

Galerie photo 2 : Cliquez ici

DSC_0183

DSC_0184

DSC_0185

DSC_0186

DSC_0187

DSC_0188

DSC_0189

DSC_0190

DSC_0191

DSC_0192

DSC_0193

DSC_0194

DSC_0195

DSC_0196

DSC_0197

DSC_0198

DSC_0199

DSC_0200

Vidéo :

telesambre Reportage Télésambre :

Article de Presse :

Logo_Buttom_V  Axel Van Liefferinge et Aurélien Champenois ont aisément remporté le run & bike organisé à la perfection par l'équipe de l'École Saint-Louis.

Au-delà du très bon niveau sportif de l'épreuve, l'ambiance était particulièrement conviviale dimanche dernier en fin de matinée au coeur du charmant village de Beignée. Fidèles à leurs bonnes habitudes, ses chevilles ouvrières réunies autour d'Éric Monaux avaient encore mis les petits plats dans les grands pour accueillir avec soin leurs nombreux invités. La quatorzième édition du Relais sur l'Heure a réuni 334 concurrents : 51 paires ont pris le départ du Petit Relais de 11,5 bornes et 66 autres celui du long - et plus exigeant - parcours de 14 kilomètres.

Le Petit Relais a été dominé par Adrien Constant et Jérôme Gouthière de Nalinnes. Ils ont bouclé la course en un peu moins de 43 minutes en prenant un avantage de quasi deux minutes à Antoine Mathot et Orian Van Belleghem. Une petite trentaine de secondes plus tard, Thomas Lefevre et Quentin Vanstichel ont gagné le droit de monter sur la troisième marche du podium.

Quant à l'épreuve-reine du jour - le Relais sur l'Heure de 14 kilomètres - elle a permis à Axel Van Liefferinge de Nalinnes associé à Aurélien Champenois de Chimay d'établir un nouveau record en 46 minutes 31 secondes. Partis à fond, les deux spécialistes du triathlon ont réussi à maintenir un tempo très élevé jusqu'à la banderole d'arrivée, reléguant ainsi la paire constituée de Benjamin Barbier et Patrick Carpentier à plus de trois minutes. Avec un retard de quatre minutes et demie, Melvin Legros et Steven Junior Michot ont réussi à converser la troisième place du run & bike de l'École Saint-Louis.

Un beau doublé pour les vainqueurs

Axel Van Liefferinge et Aurélien Champenois nous commentent leur belle victoire : « Nous courons ensemble depuis quasi deux saisons. Sur dix épreuves disputées, nous en avons remporté neuf. Ici à Beignée, nous avons pris le départ des deux dernières éditions et nous avons remporté la palme pour la seconde fois. Nous fréquentons le team de triathlon de Chimay et, pour maintenir notre condition, nous effectuons régulièrement des joggings et même des courses à vélo sur la route. » Beaux joueurs, Benjamin Barbier et Patrick Carpentier ont salué la nette supériorité de leurs adversaires : « Rien à redire, ils sont partis sur un rythme très élevé. Nous pensions qu'ils allaient lever le pied par la suite mais nous nous sommes trompés. Ils ont poursuivi leur effort sans faiblir un seul instant. Ils étaient au-dessus de la mêlée ce matin. Nous avions remporté le Relais sur l'Heure à trois reprises et notre dernier succès remonte à l'année 2007. » Du côté de l'organisation, Éric Monaux était particulièrement ravi du déroulement de son épreuve sportive favorite : « Sous un soleil radieux avec autant de sportifs présents au départ de l'épreuve et une cerise sur le gâteau, le nouveau record établi par les vainqueurs... Que pouvions-nous rêver de mieux ? Des concurrents satisfaits, un public nombreux et souriant, la fête bat son plein sur le site de l'école. C'est aussi une belle réussite pour sa fancy-fair annuelle. »

Claude BONTE

| (1) | |  Facedebouc

Commentaires

Salut,
voila qu'en passant sur le site du run bike de beignée, je vois le lien vers ton blog ! Chouette reportage de ta part. J'ai chopé quelques photos au passage ! :-)
J'espère que l'expérience t'as plus. Si tu chercher d'autres run bike, n'hésite pas à aller sur le site de notre nouvelle équipe pour trouver des dates : www.speedx-tri-team.com

Sportivement

Axel

Écrit par : Axel | 12/09/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire