• Marathon de La Rochelle - 29/11/2009 - [42,195 km]

    Marathon de La Rochelle - 29/11/2009 - [42,195 km]

    larochelle_affiche

    Parcours :

    larochelle_map2

    larochelle_map

    larochelle_google

    Dénivelé :

    larochelle_den2

    larochelle_den

    Allure :

    larochelle_all

    larochelle_all_int

    Classement :

    Classement 2009 : Cliquez ici

    Résultats :

    >> Nathalie

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    42,1955:23:427,8207:406065609499

    Tps réelTps officiel
    05:23:4205:25:22
    Temps 5km00:36:17
    Temps 10km01:14:16
    Temps 15km01:51:29
    Temps semi02:36:57
    Temps 25km03:07:28
    Temps 30km03:49:20
    Temps 35km04:27:55

    >> mes résultats

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    42,1953:17:4012,8104:41928609415

    Tps réelTps officiel
    03:17:4003:17:56
    Temps 5km00:22:19
    Temps 10km00:44:21
    Temps 15km01:06:31
    Temps semi01:34:29
    Temps 25km01:52:21
    Temps 30km02:15:47
    Temps 35km02:40:05

    Commentaire :

    Et voilà, après 8 semaines de préparation c’est le grand WE pour Madame, 8 semaines de souffrances et de doutes, un programme suivi scrupuleusement à la lettre avec 3 sorties par semaines … ouf il était temps que cela se termine!

    Je vais donc l’accompagner, mais de mon côté je n’ai pas eu beaucoup le temps de m’entraîner donc j’irai là-bas principalement comme T1 et puis on verra, je ne me prends pas la tête …

    Nous voilà donc parti vendredi pour 750 km de route direction La Rochelle, le paysage est bien monotone et je prends garde à respecter les limitations de vitesse, car ici il pullule de radars et flics. Après 8 heures de route nous arrivons au village marathon, petit mais sympathique. 15 minutes plus tard nous voilà méritoirement déjà en train de siroter un bon petit café, dossard à la main.

    On retourne de suite à notre « hôtel », comme nous nous y sommes pris tardivement, tous les hôtels de la région étaient déjà pris d’assaut … j’ai eu juste le temps de dégoter un « première classe », une cage à pigeon à 8 km du centre et à bord d’autoroute …. Mais la fatigue aidant ça sera très bien pour nous !

    Après un bon spaghetti au Spaghetti, c’est le repos des guerriers, et nous comptons bien profiter de la journée de samedi …

    Tout d’abord ça sera avec un premier footing de 30 min le long de la plage sauvage d’Angoulins, de quoi se dérouiller un peu et de profiter du paysage indomptable avec un bon bain ventu. L’après midi, enivrés dans la voiture par une chanson de Nougaro rendant hommage à l’île Ré la blanche, nous traversons le plus grand pont-viaduc de France pour débarquer sur l’île de Ré avec ma belle adorée, Sainte-Marie et Saint-Martin et toujours ce bon bain ventu en rafale.

    Retour au bercaille, sans oublier le traditionnel « Spaghetti » en cette veille de marathon, et c’est bien défraîchis que nous retrouvons notre cage, à peine 10 minutes et nous voilà endormis …

    Le grand jour :

    Ça y est : 5h45, le réveil sonne …. Une bonne douche et notre petit déjeuner et puis on prépare nos affaires, on scrute le ciel ... vent en rafale, légère pluie, impression de froid, il fait encore nuit ce qui n’arrange pas nos histoires. Allez c’est l’heure ! direction le parking à 600 mètres du départ, toujours ce vent et ce froid … brrrr , les organisateurs n’ayant pas prévu de sac pour nos affaires personnelles on rejoint le départ en mode course … on ne sait pas trop où aller alors on suit la petite foule.

    Ce marathon de La rochelle comporte l’originalité d’un double départ, un premier avec les séniors et un second avec les vétérans et les dames … nous partons donc à la recherche de ce deuxièmes départ, on se débrouille comme on peut car pas d’indication et puis c’est là , à côté de l’Aquarium … En tant que T1, je rappelle les dernières recommandations, L’objectif de Nathalie étant de terminer son premier marathon, sans tenir compte du chrono…

    Je dépose gentiment mon épouse, un dernier regard, un dernier encouragement et puis je ne me retourne plus et rejoins mon départ.

    De mon côté, je n’ai pas vraiment envie de me fatiguer et règle mon cardio sur 165 (un peu plus qu’un trail) et pas question de se surpasser, on verra …

    Ce parcours est composé de deux boucles, plus ou moins plates, mais avec quelques longs faux plats, et l’ennemi des marathoniens aujourd’hui sera bien ce vent maraud, omni présent et souvent de face qui soufflera en permanence à plus de 40 km/h.

    Après le départ des Handisports (chaises et mal-voyant) c’est à notre tour, je serai placé relativement bien, du à mon dossard « rouge » et c’est sous la foule venue en nombre que nous entamons les premières foulées dans ce quartier du vieux port.

    Le premier semi se passe sans encombre : 165 bpm et 13,7 km/h de moyenne, hormis un petit arrêt pour raison technique, mais je repère dans cette première boucle les principales difficultés, une longue côte face au vent, un côte plus abrupte et puis ce quartier des minimes à bord de mer, rien pour arrêter ce vent furibond,

    Je passe le semi avec 1h34 soit sur le même temps que Florence, j’entends au loin le speaker et « voici le premier marathonien qui franchis les 30 km »… oups ça sape le moral …

    Allez encore un petit tour me dis-je, on repasse au vieux port toujours avec ce public soutenu, mais après cette longue côte face au vent, je pioche et suis obligé de réduire mon allure sous peine d’exploser le cardio … voilà chose faite, mais je me rends à l’évidence je garde le 165 mais je perds un demi km/h de moyenne.

    Au 30 km, le moral est toujours là, je ne sens pas trop de fatigue mais mon allure est réduite, voilà que l’on relonge la plage, pas d’immeuble dans les parages. Alors nous devons de nouveau lutter contre ce vent , j’en perdrai mon chapeau ! Je réduis encore mon allure pour rester sur les 165 … pas bon signe ça !

    Nous voilà au 35 km ou nous repassons de nouveau sur le vieux port et croisons à la fois les marathoniens qui en finissent avec leur marathon (au alentour de 2h42) et également les malheureux qui terminent seulement la première boucle … les pauvres me dis-je, c’est le temps de croiser Nathalie !, ça c’est vraiment sympa elle passe le semi en 2h38, ça a l’air de tenir ! un petit encouragement et puis un petit calcul 2h38 fois 2 + quelques minutes, elle devrait terminer dans les 5h20 … aller courage !

    De mon côté il ne reste plus que ce foutu quartier des Minimes. Ah ! si j’avais des voiles gonflées de bon vents, ça serait plus facile, mais non, je me bats toujours , je m’avoue vaincu, il aura raison de moi, et c’est à petit trop que je termine ce marathon, chose qui sera faite après plus de 3h17. Pour la petite histoire à 500 mètres de l’arrivée une toute petite crampe fera son apparition, de quoi m’étirer quelques secondes, j’aurai eu droit au encouragement de la foule : « Allez courage, c’est la fin, faut repartir, ne lâche pas… etc … » bien marrant … et pendant ce temps la grêle fait son apparition …

    Me voilà désormais avec une médaille de 129 grammes et 1,2 kg d’huître ! bon je retourne, entre deux pluies, à la voiture me changer et je reviens sur l’arrivée pour attendre Nathalie, d’après mon estimation j’ai le temps …. Au moins 2 heures.
    Me voilà de retour sur l’arrivée, et puis l’éclaircie qui nous ne quittera plus … j’encourage chaleureusement tous les finishers, je vois les mines déterrées, endiablées, héroïques, malades. Toutes les émotions sont présentes, les « chiches que je fais un Marathon », les donneurs de leçons, les militants, les bonnes copines et puis les coacheurs , et j’attends patiemment. Plus de 5h20 … ça devrait bientôt arrivé …. Ca y est je la vois, tout grand sourire et toute fière, elle aura terminé son marathon.

    Allez encore une fois Félicitations

    Nous irons fêter dignement cet événement dans un bon petit restaurant « la côte de bœuf » sur La Rochelle, et au diable spaghetti et macaroni …

    larochelle_pic1 larochelle_pic2

    larochelle_pic_nath1 larochelle_pic_nath2

    Photos :

    larochelle_im1

    larochelle_im2

    larochelle_im3

    larochelle_im4

    larochelle_im5

    larochelle_im6

    larochelle_im7

    Vidéo :

    >>france3 Reportage France3 : Cliquez ici 

    >> Départ 9h00 :

    >> Passage au Semi :

    >> Arrivée :