• Trail de l'Entre Sambre et Meuse (Gougnies) - 28/03/2010 [35 km]

    Trail de l'Entre Sambre et Meuse (Gougnies) - 28/03/2010 [35 km]

    Départ et arrivée à la salle Aimé André à Gougnies. Circuit de 35 km en deux boucles différentes repassant par le départ. La majeure partie du parcours se trouve en zone boisée empruntant des sentiers forestiers de toute beauté.
    Nouveau: Cette année, les points du TRAIL seront comptabilisés dans le classement général du Challenge Delhalle.

    Parcours :

    gougnies_google

    Course Gougnies 28-03-2010

    gougnies

    gougnies_ing

    Dénivelé :

    gougnies_ing_den

    Allure :

    Course Gougnies 28-03-2010, Vitesse - Distance

    Course Gougnies 28-03-2010, Vitesse

    Classement 2010 :

    >> Classement du 8,5 km : Cliquez ici

    >> Classement du 35 km : Cliquez ici

    Résultats :

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    352:57:0011,905:033023912

    Commentaire :

    Rien à voir avec l’année passée, dame nature a été clémente et la gadoue a laissé place à un parcours au sol soyeux, temps idéal pour la pratique d’un trail en douceur …

    Vu l’accumulation des km ces dernières semaines j’hésitais encore entre la petite et la grande distance,  mais sur place, vu les conditions favorables  ça sera le 35 km.

    Le parcours sera le même que l’année passée, avec une première boucle relativement facile, avec quelques petites bosses et un mur au 6ème km .
     
    Après 8,5 km, nous terminons cette première boucle et nous revoilà à Gougnies , avec un petit public venu nous encourager.  Nous voilà donc reparti pour la deuxième partie …  allez plus que 27 km … direction Fromiée par les sentiers caillouteux et 4 km de montée. Nous attaquons ensuite les bois que nous ne quitterons plus …  On arrive au 20ème km pour le ravitaillement et repartons pour la partie la plus compliquée à gérer … en effet , de Hanzinelle à Gerpinnes, une succession de montées et de descentes de +- 40 mètres  sur terre grasse,  sont à négocier, et qui feront craquer quelques traileurs. De mon côté, je garderai un bon petit rythme sans flancher.

    Une fois à Gerpinnes, le plus dur est fait, il reste 3,5 km, dont la traversée du bois du SCU, une petite descente, une petite montée, une petite descente et me voilà franchissant la ligne d’arrivée. Relativement content de moi-même. Le seul petit regret étant une fuite de mon Camel-bag …. Va falloir passer chez le plombier …

    gouIMG_0040 gouIMG_0108

    gouIMG_0302 gouIMG_0351

    Galerie Photos :

    Galerie Photo 1 : Cliquez Ici

    >> Départ du Trail

    >> Départ du 8 km

     

    Article de Presse :

    348101   De grosses pointures étaient là
     
    Comptant pleinement pour le challenge Delhalle, le trail de l' Entre-Sambre-et-Meuse avait attiré de fameux coureurs dont Charlier.

    Comme le 5e trail de l'Entre Sambre et Meuse comptait cette fois pour le challenge Delhalle à part entière et ne délivrait plus uniquement des points de bonus, quelques tout bons coureurs y ont participé. Outre les habitués, comme Fabrice Pasque (vainqueur des quatre premières éditions), Michel Gilbert (deuxième en 2008 et 2009) ou encore Yves Vanderbeck (deuxième en 2006), on retrouvait Jean-François Charlier et Jonathan Dekeyser. Après 4 km, ces deux derniers affichaient déjà leurs ambitions en se positionnant devant. La victoire semblait promise à Charlier qui avait profité d'une côte au 26e km pour se détacher mais, sur le plat, Dekeyser montra qu'il avait encore des réserves. Finalement, c'est à 4 km de l'arrivée que Charlier, qui paraissait pourtant bien plus éprouvé, s'est offert une victoire de prestige. « Il était temps que ça se finisse car j'étais vraiment cuit, souffla le Liégeois. Je ne suis pas un spécialiste des trails. C'est tout au plus le 5e ou le 6e que je dispute. Je partais dans l'inconnue puisque je ne connaissais ni le parcours ni la plupart de mes adversaires. De plus, mon corps n'est pas habitué à des efforts longs. En venant pour la première fois à Gougnies, je souhaitais préparer le championnat de Belgique de course de montagne. » Yves Vanderbeck, 4e, a laissé échapper le podium. « Je n'étais pas suffisamment préparé pour une telle épreuve, déclara-t-il. Je suis surtout venu pour tenter d'amasser des points pour le Delhalle. » Fabrice n'a donc pas pu remporter une 5e victoire consécutive. Il n'a terminé qu'à la 5e place. « Je suis un peu déçu.

    Mon classement est correct vu le niveau des premiers mais je n'avais guère de sensations ce qui est un peu normal vu que cela ne fait que deux semaines que je me réentraîne sérieusement. Je me suis blessé en janvier et je ne suis toujours pas guéri actuellement. » Retour de Michel Gilbert Le Carolo est resté 2e jusqu'au 7e km avant de craquer. « Mon meilleur chrono à Gougnies est de 2 h 29 et Charlier a couru en 2 h 22 ! Cela en dit long sur ses qualités. Je suis néanmoins persuadé que si j'avais eu la forme que je détenais l'an dernier, j'aurais pu me bagarrer pour la victoire. À mon avis il me manquait un mois de préparation. J'ai encore des spécialistes à voir pour soigner mes problèmes de fascia et de pubalgie et après je pourrai préparer le marathon du Mont Blanc du 27juin. » L'exploit du jour est peut-être à mettre à l'actif de Michel Gilbert qui est allé chercher la 3e place alors qu'il était encore avec Fabrice à seulement 5 km de l'arrivée ! Le Bouffiol a décidé de se lancer un nouveau défi en 2010 : à 42 ans, il s'alignera, pour le compte de l'ATCC, dans de nombreux triathlons. « Pour découvrir d'autres sensations mais sans pour autant négliger les joggings », a-t-il tenu à préciser. Les organisateurs avaient à nouveau programmé une petite distance (8 km), reprise dans le challenge Vals et Châteaux et remportée par Patrice Mathot.
     

  • Trail et Vie (Chimay) - 14/03/2010 - [30,5 km]

    Trail et Vie (Chimay) - 14/03/2010 - [30,5 km]

    Banniere2

    " La course à pied ajoute des années à la vie... et de la vie aux années! "
     
    Un tracé trail qui vous remplira les yeux,  basé sur l'amour et le respect de la nature.
     
    Un Parcours boisé à plus de 90% dans la forêt chimacienne, longeant et traversant deux ruisseaux (le Bardompré et l’Oise) ainsi que deux étangs.
     
    Cette journée télévie, on la doit à l’amicale de la police de la zone du BOTHA qui gère l’organisation générale.

    Trois amis ont proposé d’ajouter un trail aux diverses activités déjà organisées à cette journée, Pascal Delers, Michael Dubois et Luc Leroy.
     
    Le Trail et Vie est donc une course pédestre également en faveur du télévie (idem au téléthon en France).

    Parcours :

    google

    google_dev

    ign

    Dénivelé :

    ign_den

    Allure :

    Course à pied Chimay 14-03-2010, Vitesse - Distance

    Course à pied Chimay 14-03-2010, Vitesse

    Classement 2010 :

    >> 30,70 km : Cliquez ici

    Résultats : 

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    30,702:29:3112,3204:523023113

    Commentaire :

    C’est avec une petite délégation du club CPMV que nous nous présentons à Chimay …

    Nous allons chercher tout d’abord Jean-Louis, notre Moniteur … Hé ben c’est pas beau à voir … il a à peine dormi …. Il a la tête dans le … et nous raconte sa soirée festive : souper raclette et Sangria « Spécial Edition » terminée au petit matin …

    J’ai toujours connu la Sangria faite à base de vin rouge, limonade, fruit et cannelle … mais celle ingurgité hier était apparemment, digne d’une préparation d’un savant fou … gin, martini, cognac faisant partie des ingrédients de base … Nous voilà donc avec notre Jean-Louis tout penaud.

    Je lui tire déjà mon chapeau car peu d’êtres humains auraient pris la direction de Chimay dans cet état … et moi avec mes quelques chopinettes de la veille je ne fais vraiment pas le poids …

    Nous voilà donc à Chimay, avec notre délégation arborant fièrement les couleurs de Nalinnes,
    Les conditions climatiques nous paraissent idéales, même s’il fait légèrement frisquet, il n’a pas trop plu ces derniers jours, il n’y a pas de vent et donc nous sommes tout heureux de ne pas revivre notre dernier trail cataclysmique de Lobbes.

    Nous serons plus de 230 en ce jour, ce qui n’est pas mal pour un trail, et courrons au profit du Télévie. Une fois n’est pas coutume, il y aura une forte participation féminine.
    Nous nous apprêtons doucement, et nous rejoignons la ligne départ dans la cour de l’école Ste Chrétienne.

    9h30 le départ : nous entamons avec un peu de macadam et une petite montée, nous traversons ensuite une prairie - en règle générale par temps humide c’est très compliqué, mais ici pas de problème, juste une petite saute de vent.
    Encore un peu de macadam et une nouvelle côte, deux trois maisons et leurs badauds respéctifs et puis on entre dans le vif du sujet et le bois de Chimay que l’on va visiter en long et en large..

    Et on commence avec une partie très technique, le sol est légèrement glissant, et on court à flanc de coteau, puis une première descente à la corde, un petit passage à gué, vraiment chouette. Le balisage est parfait, et impossible de se tromper, de temps à autre nous regagnons le macadam, mais de quoi enlever la petite boue formée sur les semelles et c’est reparti de suite dans les bois. Les côtes sont gérables pour le moment et souvent des portions plates, où les spécialistes en vitesse se donnent à cœur joie … et puis déjà un petit panneau « vous êtes au 12ème km » je regarde ma montre … 1 heure de course,  pas si mal, me dis-je et puis une règle de 3 … si je tiens le coup ça fera dans les 2h33 … J’en oublie le ravitaillement, mais mon camelbag rempli d’eau légèrement sucrée fera l’affaire.

    En légère descente, je me fais dépasser par certains traileurs qui ont une plus grande vitesse de pointe, mais je ne m’emballe pas, c’est qui reste encore 17 km … et je garde mon rythme.
    On arrive à Momignies, à 3 km de la frontière française, pour une petite boucle de 4 km. D’ailleurs j’aperçois, en peu plus haut,  le 3ème de la course qui en termine avec celle-ci  …. Maintenant c’est à mon tour, on traverse un petit pont de bois, longe l’Oise sur un terrain sauvage aux opiniâtres ronces qui me laisserons des traces ….
     
    Ensuite le km 18, et une belle pente bien pentue, les organisateurs auront la bonne idée d’ajouter une petite pancarte « Daim à gauche » … C’est vrai que l’ascension sera moins traumatisante, j’aurais vu 3 daines et un daim. Le temps d’admirer et hops je suis déjà dans les hauteurs et encore deux km pour terminer cette boucle, de quoi rattraper quelques coureurs. Voilà j’en ai fini et on me dit 35ème, je recroise à chaque carrefour, les mêmes supporters … sympa ça sera mon fil rouge … et discutant avec eux , malgré le balisage parfait, je serai distrait le temps d'un instant et ferai fausse route … on me rappellera vite à l’ordre … allez plus que 10 km … et un petit groupe du club JTRR me déposera .

    Après une longue ligne droite, nous trouvons un chemin beaucoup plus technique, étroit, glissant, boueux et la course se corse légèrement : on devra puiser dans les réserves si on veut garder le même rythme.

    Au 25 km, on retrouve de temps à autres des sentiers de l’aller et on retrouve les coins  techniques. J’en profite pour reprendre les traileurs du JTTR, car je me sens relativement bien, et puis c’est la dernière ascension, un dénivelé de 50 m qui fait mal, mais sentant l’arrivée proche, je la gravirai en compagnie d’un français et on terminera ensemble ce trail.

    Me voilà donc arrivé, et une Chimay blanche à la main gauche et fromage à la droite. 6 minutes plus tard, Nicolas en termine … Patrick suivra, Renaud en terminera après en un peu plus de 3 heures. Et puis nous attendrons notre Jean-Louis National qui sera victime de crampes au deuxième ravitaillement et devra alterner course et marche.

    Bravo à tous

    flyers

    chimay_IMG_1095 chimay_IMG_1154

    chimay_IMG_1156 chimay_IMG_1288

    chimay_IMG_1337 IMG_1354

    IMG_1355

    DSC_1307 DSC02062

    DSCI0089 DSCI0092

    IMAG1405

    zDSC_2345

    zDSC_2349

    zDSC06557

    zDSC06634

    zDSC06666

    zIMAG2235

    zIMAG2255

    zIMAG2264

    Photos :

    Galerie Photo : Cliquez Ici