• 20 km de Bruxelles - 30/05/2010

    20 km de Bruxelles - 30/05/2010

    bru_logo

    Parcours :

    bru_goo

    bru_ign

    Dénivelé :

    bru_ign_den

    bru_alt

    Allure :

    bru_all

    bru_all_km

    bru_km

    Classement 2010 :

    Classement : Cliquez Ici

    Résultats :

    Dossard N° 19532

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    20,1 1:26:02 14,23 04:13 1287 30050 4

    * temps de passage au 10 km : 43'08''

    bru_cert2

    Commentaire :

    N’aimant pas les courses, où il y a foule, je ne comptais pas participer au 20 km, mais quelques jours avant l’épreuve, ça sent vraiment l’excitation autour de moi, et on me dit que l’ambiance est terrible … le public est en masse tout le long du tracé et puis les nombreux groupes folkloriques et percussionnistes rythment notre chevauchée, et extirpent le courage jusqu'au fond de nos trippes.

    On m’a donc convaincu, il faut que je tente l’expérience ! Mais petit bémol, je n’ai évidemment pas de dossard, ceux-ci ont été pris d’assaut en quelques jours il y a déjà quelques mois … Donc ma première mission à J-3 est de dénicher ce fameux sésame … bon recherche sur google … pas terrible, sur ebay … hmmm et puis face de bouc … ha cela réagi, je retrouve le moral et reçois des propositions,
    et puis en discutant métaphysique lors de notre entrainement hebdomadaire de notre club, et par tout hasard, Patrick me contemple en souriant et puis m’étale qu’il va participer à ce fameux 20 km, au nom de sa sœur et pour une association caritative … et j’enchaîne machinalement … il n’y aurait pas une place ? et puis un grand silence se fait en moi, les yeux mordorés, j’examine techniquement ces lèvres,  j’en devine le ouiiiii , cela me fait frémir …

    ça y est j’ai un dossard, qui plus est pour une association caritative : « nos enfants cardiaques » http://www.nosenfantscardiaques.be/ . L'association est composée de parents d'enfants cardiaques et de membres de l'équipe soignante des Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles.  Elle a pour but l'amélioration du bien-être des enfants porteurs de malformations cardiaques et de leur famille.

    voilà, Il n’y a plus qu’à régler les détails logistiques.

    Nous arrivons donc ce fameux dimanche à Bruxelles, on dépose la voiture à Delta et 4 arrêts plus loin en métro, nous sommes au Cinquantenaire. Quelques minutes plus tard, nous repérons notre stand, nous serons remarquablement accueillis et retirons nos dossards, et enfilons nos t-shirts « nos enfants cardiaques ». 3O minutes plus tard, c’est la photo de famille … même si nous sommes mitraillés, c’est difficile pour les photographes, étant au milieu de la ronde des joggeurs.
    On se dirige vers le départ, j’ai le dossard 19532 et nous sommes attendus dans l’immense box 10000-20000. Cette année apparemment, Afin de garantir une course de qualité pour les coureurs, le départ est donné en trois vagues. Le temps de départ est enregistré à la sortie du parc du Cinquantenaire afin de permettre une meilleure fluidité de la course. Nous serons donc dans la deuxième vague et qui partira 6 minutes plus tard.

    Il n’y a plus qu’à attendre le départ … 35 minutes immobiles, et ce vent glacial, on se chauffe comme on peut et cette musique insupportable : le boléro de Ravel qui n’en fini pas. Ça y est j’entends enfin l’hymne nationale et par enchantement il se met à pleuvoir … à notre belle tradition sera bien respectée …
    Le premier départ est donné, c’est bientôt notre tour, plus que 6 minutes à attendre …  

    Je n’aurai fait aucune préparation spécifique, je viens à peu en touriste, et compte courir sur des acquis et à la sensation, sans me mettre toutefois dans le rouge, car j’ai mon trail « le passe montagne » de Nismes la semaine prochaine.

    Ca y est la horde est lâchée, enfin nos premières foulées, on traverse le Cinquantenaire. C’est un peu la cohue, et puis on doit prendre la rue de la loi et on ne se sait pas où passer, je reprends le tracé de la première vague, escalade une barrière et me voilà enfin parti ! le départ réel se trouve à la sortie du Cinquantenaire, et une fois sur le tapis, j’enclenche le chrono.

    Nous sommes plus de 30.000 joggeurs, c’est vraiment impressionnant, la rue de la loi est bondée et autant dire que c’est difficile de tenir une allure régulière, faut dépasser à gauche, à droite, ça bouchonne, mais je m’en fais pas je suis là pour le plaisir ! puis je sens que j’ai de bonnes jambes aujourd’hui, alors je vais essayer des courir à allure théorique marathon.

    Et déjà le premier km, je continue à dépasser régulièrement ce qui m’oblige de tant à autre à emprunter les trottoirs, les chemins de tram, les bordures, le public est bien présent malgré ce temps maussade et on passe déjà devant le palais, nous sommes sur les grosses artères bruxelloise et au 5ème km c’est l’avenue Louise que j’ai du mal à reconnaître tant il y a du monde, mais non sans difficulté, il y a tous d’abord les tunnels, c’est vrai que, dans un premier temps, cela descend, mais ensuite faut remonter, ensuite c’est noir de monde difficile de se faufiler, et les décibels s’amplifient et pour finir, il y a cette montée perfide , on ne se rend pas bien compte mais il y a 70 mètres de dénivelé positif !.

    Au 6ème km nous entrons dans le bois de la Cambre, un peu de verdure, des artères aérées, les percussionnistes, ici  c’est vraiment le pied, c’est beaucoup moins stressant, et je prends enfin une allure régulière, D’ailleurs je n’aurai pas l’impression d’avoir parcouru 4 km dans ce bois et me voilà déjà chaussée de la Hulpe, ça redescend, et les foulées s’allongent, je me sens toujours très bien, pas trop éprouvé, bonne respiration, pas de problème musculaire, c’est vraiment top ..
    Nous traversons Auderghem au 15 ème km, c’est ici qu’il faut se ménager car il reste une dernière difficulté … la chaussée de Tervuren, que j’avais emprunté au 35ème km lors de mon premier marathon à Bruxelles et qui avait laissé des traces.

    Beaucoup de monde pour traverser la  ville, et au km 17, on tourne à gauche et puis il y a plus qu’à … Comme je me sens relativement bien, et c’est vrai que par rapport au marathon, il n’y a pas « le mur », c’est avec une allure soutenue, facilité par les encouragements du public, que monte la chaussée, et puis c’est un bon entrainement pour les trails.

    Au bout de celle-ci, il ne plus qu’un KM et demi, alors je ne lâche pas, je dépasse même Superman … je vois le Cinquantenaire, plus que quelques mètres … ça y est la ligne symbolique est franchie ! et avec un grand sourire aux lèvres ! je me dis même que les km ont défilés trop rapidement …


    En tout cas, je dois avouer que c’est un grand moment, un moment de communion et ne regrette nullement y avoir participé. Nous irons retrouver, avec Patrick, le club bien sympathique de Wal'course, afin de partager un verre bien mérité ! 

    bxl20.jpg

    30052010014

    BXL01

    br002

    br003

    br001

    BXL02

    30052010018

    30052010019

    30052010020

    mont

    >> Passage du Groupe 1h30 à Auderghem

     

    >> Vidéo Reportage - Photo

     

    >> Départ du 20 km - Rue de la Loi

     

     

  • Relais de l'heure (Beignée) - 23/05/2010 [11,5 km]

    Relais de l'heure (Beignée) - 23/05/2010 [11,5 km]

    rblogo10

    Un run-bike est une randonnée par équipe composée d’un vététiste et d’un joggeur pouvant se relayer. Le "Relais sur l’Heure" vous propose de traverser ainsi la très pittoresque vallée de l’Eau d’Heure, depuis Nalinnes-Haie jusqu’à Beignée, sur une distance de 14 km ou 11,5 km.

    Parcours du 11,5 km :

    beignee_11_Google

    beignee_11_ign

    bei_den_11

    bei_den

    Parcours du 14 km :

    beignee_14_Google

    beignee_14_ign

    bei_den_14

    beignee2

    Allure (11,5 km) :

    bei_all

    bei_all_int

    bei_all_km

    Classement 2010 :

    Classement - 11,5 km : Cliquez Ici

    Classement - 14,0 km : Cliquez Ici

    Résultats :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    11,5 0:44:37 15,47 03:53 4 53 7

    Commentaire :

    Après avoir participé à cette épreuve l’année dernière, je voulais renouveler cette expérience avec Jean-Louis. Et c’est sans peine que je convaincs notre moniteur du club « CPMV » pour retenter l’aventure. Comme l’année passée, nous nous inscrivons pour le 11 km, Jean-Louis ayant une gêne à la cheville il ne veut pas tenter le diable.

    Pour la petite histoire Amandine, ma fille, participera également à ce Run & Bike en compagnie d’un copain un peu plus jeune qu'elle « Adrien », ils auront à peine 20 ans d’âge cumulé et en mixte pardi … allez bon courage !

    Juste avant le départ, on s’essayera aux transitions CAP – VTT, de quoi avoir l’air un peu sérieux pendant la course … voilà échauffement terminé, nous sommes fins prêts pour le départ. Comme l’année passée, c’est les 14 km qui débutent, et comme l’année passée, c’est la Paire AA, du nouveau club SpeedX, qui passe en tête, mais suivi par leurs copains du même club Jugo et Davy. Ca va batailler ferme et tant mieux pour le suspens…

    Voilà c’est à notre tour, et on ne partira pas trop vite … nous avons le temps. Jean-Louis et moi-même avons de bonnes sensations, les transitions se passent sans encombre, et on garde une moyenne constante. Au 3ème km, c’est  la descente vers Jamioulx et je préfère courir car je ne suis pas à l’aise sur mon VTT. Nous sommes déjà au 6ème km au pied du Flaya, ça défile vite … on essaye de faire un peu plus de transitions car on s’essouffle un peu, c’est que c’est une course exigeante. Voilà au passage un petit ravitaillement bien mérité pour rejoindre de suite Odrimont, c’est un monotrace technique … je me colle à la course à pied, et Jean-Louis en VTT sera ralenti par les Runbikers du 14 km. A la sortie du bois je ne le vois pas, je continue en me retournant de temps en tant, et puis je monte la côte de l’Amérique et toujours pas de Jean-Louis, j’arrive doucement au cimetière de Beignée et vois en point de mire une équipe que j’aimerai rattraper, mais je commence à m’épuiser sérieusement … Voilà Jean-Louis ! Il aura eu du mal à me rattraper et aura fourni un effort considérable. Bon tant pis pour l’équipe devant nous. Quelques transitions pour bien récupérer mutuellement … et c’est là que nous croisons la première équipe Mixte du 14 Catherine et Xavier du SpeedX et nous terminons ensemble.

    Au final 2 minutes de mieux que l’année passée ! Pas mal ! Et nous avons encore de la marge : un départ plus rapide et des passages techniques à mieux négocier en VTT.

    Donc RDV l’année prochaine pour le 14 km et cette fois-ci avec une préparation spécifique ?

    J’irai ensuite rejoindre Amandine et Adrien … je les vois au pied de l’Amérique ils étaient derniers au ravitaillement et les voilà avec quelques places prises au passage, Et c’est avec une certaine maturité qu’ils franchiront la ligne d’arrivée . Bravo !

    23052010003

    23052010004

    23052010005

    23052010007

    23052010008

    23052010009

    >> Passage au 9ème km


     

    Galerie photo :

    Galerie photo 1 : Bientôt

    Vidéo :

    telesambre Reportage Télésambre :

    Article de Presse :

    Logo_Buttom_V  26/05/10 : La AA Team a plié mais a tenu

    HAM-SUR-HEURE-NALINNES - Bousculés (et poussés) par leurs copains Goossens et Lemmens , Van Liefferinge et Champenois ont battu le record de l'épreuve.

    2867061672_small_1

    Pour tous les amateurs du genre, le « Relais sur l'Heure » est assurément l'une des épreuves à ne pas manquer. Toujours remarquablement organisé au départ de l'école Saint-Louis d'Ham-sur-Heure, ce run-bike attire forcément chaque année quelques très bons duos francophones.

    Vainqueurs l'an dernier devant Benjamin Barbier et Patrick Carpentier (en battant au passage le record de l'épreuve), Axel Van Liefferinge et Aurélien Champenois, que l'on ne présente plus, ont à nouveau montré toute leur complémentarité en améliorant à nouveau le record, de près de 30 secondes (46'09) ! « Au départ, nous étions surpris par l'absence de Benjamin et Patrick, explique Axel. Nous avons rapidement pris la direction de la course en étant à fond. Le parcours était tout sec et les conditions idéales pour un bon chrono. Au 6e km, nous étions à 20 km/h de moyenne. » Derrière eux, leurs coéquipiers du SpeedX Team Julien Goossens et Davy Lemmens se sont bien accrochés. « Ils n'étaient pas loin et, dans la grosse côte du Fayat à Jamioulx, j'ai accusé le coup. Impossible de monter à bloc. Aurélien en vélo se demandait ce qui se passait. Davy et Julien sont évidemment revenus comme des avions. Au sommet, il y avait 20 mètres d'écart mais dans la descente, Auré m'a permis de récupérer et nous avons refait un petit écart de 100 mètres. Au 10e km, on passe en 31'30, mais Julien et Davy restaient menaçants. Heureusement, dans la partie technique suivante, mon coéquipier a tout donné sur le vélo et je suis cette fois parvenu à suivre à pied. Même si Julien et Davy se sont encore rapprochés, nous avons bien monté la dernière côte. » Poussée dans ses derniers retranchements par un super-duo, la AA Team a plié mais n'a pas rompu. Sa 3e victoire consécutive dans l'épreuve et (déjà) sa 7e de l'année !

    Un président heureux et fier

    Au final, un club sort grand vainqueur : le SpeedX. Christophe Baiolet et Medhy Dewever ont en effet terminé à la 4e place, à seulement 9 secondes du podium tandis que Xavier Lebrun et Catherine Martens (1re équipe mixte) sont 7e. En bon président, Julien Goossens se réjouissait surtout de voir que les athlètes de son team avaient été très performants.

    « Quatre équipes parmi les dix premières et deux qui ont lutté pour la victoire, on ne pouvait rêver mieux ! Pour ma part, je suis satisfait de la deuxième place. On a un peu taquiné la AA Team mais dans les descentes ils étaient incontestablement un cran au-dessus. » Unanimement saluée pour la qualité de son parcours, l'épreuve a battu un nouveau record de participation avec 119 paires.

    G.B.

    Tracé GPS/GPX :

    >> Parcours du 11,5 km : Cliquez Ici

    >> Parcours du 14 km : Cliquez Ici

  • Jogging des Monts (Nalinnes) - [13/05/2010] [9,5 km]

    Jogging des Monts (Nalinnes) - [13/05/2010] [9,5 km]

    cpmv

    Le parcours facile emprunte un maximum de chemins campagnards
    sur une distance secrète de ± 10 kilomètres.

    Principe :

    Equipes de 2 joggeurs ou 1 joggeur et 1 vététiste
    Avant le départ, l’équipe doit préciser à l’organisateur, la moyenne
    choisie pour effectuer cette course.
    A l’issue de l’épreuve, l’équipe la plus proche de sa moyenne sera
    déclarée gagnante.

    Catégories :
     
      de 7 à 10 km/h de moyenne
      de 11 à 13 km/h de moyenne
      de 14 à 16 km/h de moyenne

    Pourquoi une telle course ? :
     
    Les  organisateurs  souhaitent  encourager  une  participation  familiale  dans  un esprit  « SPORT POUR TOUS ». Un MARI ou PAPA joggeur pourra très bien courir en compagnie de son épouse ou de son enfant pédalant ou courant à ses côtés ou vice-versa.

    Parcours :

    jm_google

    jm_ign

    jm_ign_den

    Allure :

    jm_all

    jm_all_int

    jm_al_int_km

    Classement 2010 :

    >> Classement des 3 catégories : Cliquez Ici

    Résultats (catégorie 9 à 11 km/h) :

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    9,440:58:229,7000:06:11126120

    * Vitesse estimée : 9,60 km/h

    * Equipe : " Parle à ma Main ! " (Amandine et Christophe T.)

    * 38 sec en avance sur le temps estimé

    Commentaire :

    Voilà, une bonne initiative, un petit jogging familial organisé de main de maître par notre club de Nalinnes « Courir pour mieux vivre ». Rappelons en quelques mots cette épreuve assez originale, où par équipe de deux en mode « jogging » ou « run and bike », nous devons estimer notre vitesse moyenne sur un parcours et une distance gardée secrète par les minotaures du club, et même sous la torture, pas moyen d’obtenir des infos précieuses.

    Et c’est en famille que l’on monte les équipes, et après de longues négociations, Nathalie rejoindra Ludo et Amandine avec moi-même pour un duo de choc ! … on garde bien sûr secrètement nos estimations, faut pas laisser d’indice, c’est que l’on veut gagner … et puis c’est parti pour les tableaux Excel, voilà nous avons nos temps de passage au km héhéhé y a plus qu’à …

    Sur place, nous serons plus de 300 ! Record de nouveau battu … nous nous mettons en milieu de peloton, et c’est parti, je commence à courir et Amandine  suit sans problème en vélo.  Le premier km est annoncé et nous avons 40 secondes de retard …. Pas de problème une petite accélération et cela devrait rentrer dans l’ordre, et ça permet de croiser Christophe, Emmanuelle, Catherine etc

    Après deux km, c’est Amandine qui reprend le relai, et commence à courir avec sa fameuse technique des claquettes … on rentre dans  Baconval et on surveille le kilométrage et notre précieux copion des temps de passage, et on est plus ou moins bon … et déjà le 5ème km avec un petit ravitaillement, on s’arrête un petit instant pour s’abreuver, ensuite une bonne petite descente jusqu’à Fontenelle et à partir de cette instant plus de borne kilométrique pour se calibrer, va falloir assurer.  Encore deux sentiers et on voit déjà le clocher de l’église … on s’approche de l’arrivée, une dernière sente, juste la largeur du VTT, et devant sa bouchonne … faut prendre notre mal en patience … voilà on tourne à droite et l’arrivée … plus de 58 minutes.

    Quelques minutes plus tard c’est Ludo avec Nathalie qui franchissent fièrement la ligne d’arrivée.
    Amandine et Ludo attendent avec impatiente les résultats, c’est qu’ils ont tout espoir ! Et puis les verdicts ! Ludo et Nathalie avait choisi  8,65 km/h et auront fait 8,73 ; ils se classent 6ème de la catégorie  <11 km/h avec 40 sec d’avance sur le temps théorique. Avec Amandine nous avions choisi  9,60 km/h et avons fait 9,70 km/h ; on se classe 12ème de la catégorie <13 km/h et 38 secondes d’avance …

    Pas de regret on remettra cela l’année prochaine

    DSC01411

    DSC01455

    DSC01640

    DSC01695

    DSC01696

    DSC01697

    Galerie Photo :

    Galerie Photo 1 : Cliquez Ici

     

  • Trail Découverte Jamioulx - 08/05/2010 - [7 - 14 km]

    Trail Découverte Jamioulx - 08/05/2010 - [7 - 14 km]

    jam_home

    Trail à l'intiative du Rotary Club Charleroi Sud et la J.S.J.

    Parcours :

    >> 7 KM :

    jam7_google

    jam7_ign

    jam7_ign_den

    >> 14 km :

    jam14_google

    jam14_ign_3d

    jam14_ign_den

    Allure :

    jam_all

    jam_all_int

    Classement 2010 :

    >> Classement du 7 km : Bientôt

    >> Classement du 14 km : Bientôt

    Résultats :

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    8,80:39:0113,500:04:27127 0

    Commentaire :

    Concernant le trail découverte de Jamioulx, c'était un trail inédit pour moi. Tout d'abord j'ai participé il y a deux semaines à un trail exigeant "la Bouillonnante", un parcours dantesque de plus de 52km avec 2500 m de dénivelé positif, et cela laisse des traces ...
     
    Donc je récupère petit à petit et l'occasion m'était donnée de regoûter progressivement à la joie des trails, avec celui de Jamioulx. En effet 7 km, c'est une distance raisonnable pour reprendre, qui plus est cela fera plaisir à Jasmine T., faisant partie de mon club "Courir pour mieux vivre", qui nous a invité chaleureusement, et qui a organisé avec son mari M. Pierre M., ce trail qui s'inscrivait dans une journée sportive organisé par le rotary club de Charleroi sud et la jeunesse sportive de Jamioulx.
     
    En effet tournoi de sixtes -foot, randonnée découverte, initiation au golf et trail découverte avaient été agencés et cela se terminait par un concert gratuit du groupe KNT.
     
    Pour revenir au trail, deux distances de 7 et 14 km étaient proposées. S'agissant d'un trail découverte la plupart des joggeurs étaient venus s'essayer, sur ce nouveau type de parcours, sans ravitaillement, et principalement sur sentiers boisés et avec du dénivelé, de quoi se changer se changer du macadam. Sur la grande distance, quelques trailers avertis étaient sur le départ, ils seront 21 à tenter l’expérience, et sur le 7 km, nous étions 27 …


    Entre 2 matchs de sixtes-foot, nous démarrons tranquillement, ça change vraiment des départs des jogging du dimanche … après 1 km c’est la bifurcation des 7 et 14 km … nous éviterons la côte sélective du Flaya, empruntée au Run & Bike de Beignée. Je suis en compagnie d’un joggeur et nous entamons quelques brins de causette. Quelques minutes plus tard, je prendrai un rythme de croisière et serai isolé. L’endroit m’est familier, nous longeons l’Eau d’Heure par le bois d’Odrimont, très technique ; d’ailleurs des Quads fougueux se sont aventurés, et sont coincés, une tape sur le casque, Coucou je peux passer ?, et c’est parti pour de petites montagnes russes, rocher, racines …  Malheureusement 1 km plus tard c’est déjà la fin …

    Nous arrivons sur le lieu-dit « l’Amérique », où il n’y pas d’américain,  et une nouvelle bifurcation 7 et 14 km. De notre côté après avoir traversé bois l’Eau d’Heure, c’est la grosse difficulté du jour … Remonter le bois communal pour rejoindre Nalinnes Haies : on serre les dents et on s’approche petit à petit de Jamioulx.

    Déjà 6 km au compteur et il reste encore une petite trotte, pas grave nous profitons un maximum, une dernière descente technique où ronces et orties sont à éviter, ça y est je vois la gare et suis accueilli par l’organisateur en VTT  qui me chaponnera jusqu’à l’arrivée … 39 minutes et près de 9 km …
    En tous cas, c’est une magnifique initiative, de faire découvrir ce trail et donner un avant-goût.

    A recommander ! 

     002

    003

    001