• Urban Tour - Semi-Marathon de Charleroi - le 26/06/2011 [6,7 km - 21 km]

    c_home.jpg

    Parcours :

    cgoogle.jpg

    6 Km :

    c6_ign.jpg

    21 Km :

    c21_ign.jpg

    Dénivelé :

    6 Km :

    c6_ign_d.jpg

    21 Km :

    c21_ign_d.jpg

    c_al.png

    Allure 21 Km:

    c_vi.png

    c_vik.png

    Classement :

    Classement 6 km : Cliquez Ici

    Classement 21 km : Cliquez Ici

    Résultat :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    21,1 01:30:12 14,04 00:04:16 11  301  3

    Commentaire :

    Quel belle idée, de nous proposer un semi-marathon au départ du centre de délassement de Marcinelle : le parcours proposé est de toute beauté et fera visiter les points remarquables carolorégiens.

    Nous débarquerons en famille. Amandine 12 ans, Ludo 8 ans s’élanceront, avec Nathalie, pour le 6 km, qui en fera en réalité 6,7.   
     
    Nous rentrons directement dans le vif du sujet en traversant le Bois du Prince, une longue et pernicieuse montée nous attend. Au 4ème km nous sommes à l’apogée du Bois et c’est la bifurcation des 6 et du semi-marathon, je continuerai tout droit.
    Nous nous dirigeons vers le musée de la photographie à Mont-sur-Marchienne, au ravitaillement on m’annonce 20ème, et tout ce passe bien. Quelques petites rues pour rejoindre le musée, en passant devant mon club de badminton MSM, et nous sommes déjà à mi-chemin.

    Prochaine étape, direction l’ancien charbonnage du bois du Cazier et ces témoins métalliques de notre histoire industrielle de notre région, commémorant le drame du 8 août 1956, où 262 mineurs allaient périr dans un incendie.
    Les portes nous seront grandes ouvertes et allons traverser le site sous les châssis à molette.

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    Nous arrivons vers la portion la plus dure à négocier, nous allons devoir remonter vers le centre de délassement en empruntant de multiples sentiers, une montée d’un peu moins de 4 km, qui fait mal aux jambes …  On retrouve enfin notre bifurcation et le plus dur est fait, il n’y a plus qu’à rejoindre la ligne d’arrivée.

    Je verrai ma petite famille, et Ludo me surprendra en terminant à presque 11 km/h de moyenne ... je vais devoir me méfier ;-)
    Amandine et Nathalie seront heureuses de rejoindre la ligne d’arrivée.

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    semi-marathon,charleroi,urban tour

    Galerie Photo :

    galerie photo 1 : Cliquez Ici (Jacques Papy)

    galerie photo 2 : Cliquez Ici (duboisjcet)

    galerie photo 3 : Cliquez Ici (athleduweb)

    galerie photo 4 : Cliquez Ici (yvoncoboire)

    galerie photo 5 : Cliquez Ici (Zatopek Magazine : partie 1)

    galerie photo 6 : Cliquez Ici (Zatopek Magazine : partie 2)

    galerie photo 7 : Cliquez Ici (Zatopek Magazine : partie 3)

    Reportage Vidéo :

    semi-marathon,charleroi,urban tour Reportage Télésambre du 26/06/2011

  • Jogging de la Louvière - 19/06/2011 [6 - 10 - 20 km]

    la louviere, jogging

    Parcours :

    la louviere, jogging

    6 Km :

    la louviere, jogging

    10 Km :

    la louviere, jogging

    20 Km :

    la louviere, jogging

    Dénivelé :

    6 Km :

    la louviere, jogging

    10 Km :

    la louviere, jogging

    20 Km :

    la louviere, jogging

    Allure 6 Km:

    la louviere,jogging

    la louviere,jogging

    Classement :

    Classement 6 km : Cliquez Ici

    Classement 10 km : Cliquez Ici

    Classement 20 km : Cliquez Ici

    Résultat :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    6,30 00:24:44 15,3 00:03:55 5  344  2

    Commentaire :

    Les semaines s’enchaînent, mais ne se ressemblent pas …

    Aujourd’hui jogging familial à La Louvière, ville que j’apprécie particulièrement pour ses restaurants italiens. Ca sera pour nous notre 4ème participation.

    Tout d’abord, c’est le tour des enfants et sous la pluie … ce n’est pas très sympa pour les enfants, mais bon c’est comme cela …et malgré ce temps, les enfants seront plus de 800 … Les courses par catégorie s’enchaînent toutes les 15 minutes. Ludo s’élancera dans la catégorie 8-9 ans Garçon, et bouclera le 1,150 km en un peu plus de 5 minutes. Amandine entame la course suivante, dans la catégorie >10 ans Fille, et terminera en moins de 5 minutes.

    Voilà, ils auront mérité leurs spaghettis, sous le chapiteau et sous la pluie ….

    Après un bon café, je me prépare doucement pour mon 6 km … J’ai prévu aujourd’hui, dans mon plan d'entrainement, 1h30 de course. Je ferai donc le 6 au seuil, et puis je pense refaire le 10 km en farlek.

    On s’agglutine, tant il y a du monde, sur le lieu de départ, rue de Bouvy. Et miraculeusement, une éclaircie nous apparaît et ne nous quittera plus. Après le coup de feu, tel une horde sauvage, on démarre laborieusement, mais une fois la rue du Bosquet atteinte, la rue large nous permet d’atteindre nos vitesses de croisières respectives. Je me créerai, toutefois une petite frayeur, un jeune joggeur juste devant, s’arrête impétueusement, pour lacer ses chaussures, je devrai jouer à saute mouton … il était moins une…

    Les 2 premiers km, sont relativement faciles … et c’est déjà la bifurcation : je tourne à gauche et là, les choses se gâtent légèrement, on doit se farcir ce vent de face, et vu ma carrure je dois me battre pour garder mon allure … et puis c’est déjà un petit mur, mais rien de bien méchant.

    Nous arrivons rapidement au centre de La Louvière, un carrefour à traverser, une petite descente et puis une ligne droite en légère montée pour rejoindre la ligne d’arrivée.

    Je repars de suite sur le circuit des 10 km, et cette fois ci, à la bifurcation, je tourne à droite, pour longer le canal, sous un panorama de carte postale … j’arrive sur l’ascenseur N°1, passe de l’autre côté du canal. Je vais longer celui-ci dans l’autre sens pendant 2 km. Le décor proposé est beaucoup plus bucolique que le parcours du 6…

    Au 5ème km je rejoins le parcours et les joggeurs du 20 km … et ça va relativement vite ici …
    Nous passerons devant le Bois du Luc et son musée de la mine. Les rues, aux maisons de mineur, ont été rénovées et le rayon de soleil  illumine cette rue et ses habitants venus nous encourager.

    Voilà nous retrouvons le parcours commun et retrouvons la ligne d’arrivée ...

    Nous terminerons la soirée dans une petite pizzeria du Coin

     

    Galerie Photo :

    galerie photo 1 : Cliquez Ici (duboisjcet)

    Vidéo :

     

    la louviere,jogging Reportage ACTV du 21/06/2011


  • OHM TRAIL 2011 - Aywaille 12/06 [22 km / 35 km]

    a_home.jpg

    Parcours 22 km:

    a_g.jpg

    a_ign.jpg

    Parcours 35 km:

    ohm,trail,aywaille

    ohm,trail,aywaille

    Dénivelé 22 km:

    a_den_ign.jpg

    a_alt.png

    Dénivelé 35 km:

    ohm,trail,aywaille

    Classement 2011 :

    Classement 22 km : Cliquez Ici

    Classement 35 km :  Cliquez Ici

    Résultats :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    22,2 2:02:40 10,8 05:32  9  94  10

     

    Commentaire :

    3ème trail d’affilée en 3 semaines :  après les 54 km du trail des chevaliers et des 42 du marathon nature de la Roche en Ardenne, je choisirai la petite distance afin de me ménager quelque peu. En effet cette année, les 20 km, qui en font en réalité 22, est une épreuve inédite, mais faudra pas l’aborder à la légère car il y a tout de même 1000 mètres de dénivelé …

    Ca sera ma troisième participation à l’OHM, le coin me réussi bien : fort accidenté et très technique, de quoi faire mon bonheur. Je retrouverai sur place Samuel et ses amis, ainsi que Fred, toujours en mode entrainement, et puis de vielles connaissances, mes amis liégeois qui ont participé à la Transtica au Costa Rica. Cela me fait vraiment plaisir de les voir rayonner sur leurs terres.

    Je serai impressionné par le nombre de participants, sans doute car ce trail  fait partie du challenge « Lafuma Trail Trophy » et sans nul doute par la météo idyllique, au soleil radieux, et à la température clémente.

    Vers 10h00, c’est un départ groupé à partir du terrain de foot de Remouchamps. 2 km de plat pour passer devant l’ancien départ et rejoindre la première difficulté, la montée de la heid des gattes que je monte pour la troisième fois, au pourcentage tolérable, ce qui permet de développer une petite foulée.
    Sur les hauteurs, près de la redoute, on a laissé place à la traversée d’un champ sauvage au lieu du macadam des dernières éditions, sans doute à cause d’un rallye côtoyant les routes de la Redoute.

    Nous passons sous l’autoroute, traversons le petit village de Playe, une petite descente rocailleuse, la traversée d’une nationale, et on attaque sur macadam une petite montée, l’occasion de saluer quelques marcheurs. On retrouve les sentiers boisés, et au 10 km c’est la bifurcation des 20 et 35 km. La vallée du Ninglinspo ne sera donc pas pour moi. Un peu plus loin, je devrai rappeler un trailer distrait, juste devant moi, qui s’égarait dans la forêt de Sougné.

    Quelques côtes exigeantes, on passera deux fois sous le viaduc de l’autoroute, pour entamer des petits parcours techniques dignes des montagnes russes, où je me sentirais à l’aise sur les descentes, mais où serai, en mode marche sur les montées aux pourcentages élevés. Un petit ravitaillement bien mérité avec un morceau de banane, au 13ème km et cela repart !

    On retrouve Sougné, et par rapport aux autres éditions, nous allons effectuer un petit détour, suite au Rallye régional. Ce qui nous permettra de longer l’Amblève. Va falloir retrouver le pied de la Redoute, et pour ce faire, on devra longer les rambardes de sécurité de la bretelle, sous les sons des voitures. Cela sera la partie la moins sympa de cette édition.

    Nous voilà enfin au pied de la Redoute, que nous allons « grimper » par son côté obscur … je serai en mode « marche utmb ». Une fois dans les hauteurs, nous aurons droit à un petit parcours très technique et très rocailleux, je prends garde de préserver mes chevilles, mais je me débrouille relativement bien.
    Ensuite, un peu de macadam, avant de retrouver la dernière difficulté la descente, à la pente vertigineuse, de la Heid des gattes. Le dernier km, à plat,  permettra de rejoindre la ligne d’arrivée.

    50 minutes plus tard, le premier des 35 km, Eric Gerome, franchira la ligne d’arrivée. Nathalie participait également au 20 km, et passera la ligne de d’arrivée après 3h30, victime de crampes.
     
    Nous profiterons, en famille des traditionnels Boulets Liégeois.

    Encore une fois, Chapeau à toute l'organisation, c'était parfait.

    CIMG5891.JPG

    ohm,trail,aywaille

    ohm,trail,aywaille

    ohm,trail,aywaille

    ohm,trail,aywaille

    CIMG5903.JPG

    CIMG5944.JPG

    Galerie Photos :

    Galerie Photo 1 : Cliquez Ici (ouioui)

    Galerie Photo 2 : Cliquez Ici (pilou86)

  • Marathon Nature - La roche en Ardenne - 05/06/2011 [42,1 km]

    marathon, roche en Ardenne

    Parcours 42 km:

    ra_google.jpg

    ra_ign.jpg

    Parcours 21 km:

    marathon,roche en ardenne

    marathon,roche en ardenne

    Dénivelé 42 km:

    ra_ign_d.jpg

    ra_a.png

    Dénivelé 21 km:

    marathon,roche en ardenne

    Allure 42 km :

    ra_v.png

    ra_vi.png

    Classement 2011 :

    Classement Semi-Marathon : Cliquez Ici

    Classement Marathon : Cliquez Ici

    Résultats :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
    42,1 3:57:56 10,7 05:36  35  169  20

     

    Commentaire :

    Me voici à ma deuxième semaine d’entrainement pour l’UTMB. Avec Fréderic, qui prépare son CCC,  on se dit qu’il faudrait avaler des km ce WE, et on décidera en dernière minute de participer au marathon nature de la Roche en Ardenne avec ses 900 mètres de dénivelés positifs.  J’avais déjà eu l’occasion à deux reprises de prendre part au semi-marathon. Le parcours étant un mixte entre le trail et le marathon. Un trail car le dénivelé, le pourcentage et la nature s’y prêtent, et un marathon, car le parcours n’est pas trop technique et les ravitaillements sont prévus tous les 5 km.

    Il est donc difficile d’aborder ce marathon, mais de mon côté je prendrai un tempo d’entrainement. Cette année, le départ a lieu au centre sportif, chose que l’on constatera lorsque nous nous présenterons sur l’ancien départ …

    Après le départ du semi, c’est à notre tour. On commence par traverser le village, et on attaque de suite avec une première bosse, les 8 premiers km sont identiques avec le semi, que j’ai encore en mémoire, c’est donc prudemment que j’affronte ce début de parcours, avec son premier mur au 4ème km. Le temps est lourd, chaud avec un grand taux d’humidité. Au 8ème km, c’est la bifurcation et un parcours inédit pour moi, avec une belle montée et un sentier un peu plus étroit où j’alterne marche et course. Sur le plateau herbeux, nous aurons droit à un ravitaillement bien mérité. Un peu de macadam, la traversée d’un petit village : Bérimenil, pour entamer la deuxième partie de l’ascension et atteindre au km 14, le point culminant à 520 mètres d’altitude.

    Il n’y a plus qu’à tout descendre … on repasse par le village, sous les applaudissements d’un petit public, pour continuer notre descente sur la partie la plus technique car rocailleuse, et je m’en donne à cœur joie.

    Au km 22 on retrouve le parcours du semi, et traverse le village de Maboge sous le son d’un orgue de barbarie et ca va commencer à monter, mais nous serons récompensés : les pompiers nous arroserons, un rallye d’ancêtres emprunte les même chemins, et un peu plus loin nous traversons une ferme sous l’ambiance d’un petit orchestre…
    26 ème km, nous sommes sous les hauteurs et déroulons sur les routes de campagnes vallonnées … mais il n’y a rien à faire, je n’accroche pas, je ne me sens pas à l’aise, et ces km me paraitront vraiment longs … j’attends avec impatience les ravitaillements afin d’avancer par petites étapes.
    Au 36ème km, nous attaquons la descente et longeons, par la route, un petit ruisseau, le Bronse, en profitant d’un dernier ravitaillement, quelques morceaux de saucisson feront l’affaire. Je passe en vitesse de croisière et retrouve le village de la Roche en Ardenne, que nous retraversons afin de rejoindre la ligne d’arrivée au complexe.

    La chaleur aidant, et le surplus de morceaux d’orange ingurgités me rendront quelque peu chétif. Je ne profiterai donc pas de la fête de la bière qui a lieu sous le chapiteau.

    Frédéric, franchira la ligne, tout heureux de sa performance 35 minutes plus tard.
    Après un sommeil réparateur, je retrouve mes jambes, pas de courbature, pas de bobos, pas de fatigue générale …  c’est donc de bonne augure pour la suite

    marathon,roche en ardenne

    marathon,roche en ardenne

    marathon,roche en ardenne

    marathon,roche en ardenne

    marathon,roche en ardenne

    Galerie Photos :

    Galerie Photo 1 : Cliquez Ici (zatocap)

    Galerie Photo 2 : Cliquez Ici (lavenir)

    Galerie Photo 3 : Cliquez Ici (marathonnature)

    Reportage Vidéo :

    marathon,roche en ardenne  Reportage "Lundi Sports" du 06/06/2011 (19ème minutes)