07/08/2011

8ème Trail du Val d'Heure - 07/08/2011 [20- 35 - 55 km]

trail,val d'heure,ham-sur-heure

Départ et arrivée dans le cadre du Château communal d'Ham-sur-Heure. Parcours vallonné en deux boucles sur sentiers boisés et chemins campagnards.


3 distances vous seront proposées :

>> 35 kms – 1020 D+

>> 20 kms - 460 D+

>> 55 kms – 1480 D+

Parcours du 20 km :

trail, vald'heure, ham-sur-heure

trail, vald'heure, ham-sur-heure

Parcours du 35 km :

trail, vald'heure, ham-sur-heure

trail, vald'heure, ham-sur-heure

Dénivelé du 20 km :

trail, val d'heure, ham-sur-heure

trail, val d'heure, ham-sur-heure

Dénivelé du 35 km :

trail, val d'heure, ham-sur-heure

trail, val d'heure, ham-sur-heure

Allure :

trail, val d'heure, ham-sur-heure

trail, val d'heure, ham-sur-heure

trail, val d'heure, ham-sur-heure

Classement :

Classement 20 - 35 - 55 km : Cliquez Ici

Résultat :

Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participant % position
20,0 1:34:18 12,74 04:43 3  134  2

Commentaire :

L'UTMB se rapproche à grand pas : dernière ligne droite avec une dernière semaine d’entrainement soutenu, avant de pouvoir commencer à se relâcher.

Aujourd’hui, on se doit de participer au trail du Val d’heure, c’est presqu’un pèlerinage pour moi …. Ce trail fait dorénavant partie du challenge « «Lafuma European Trail Series »,  c’est ainsi qu’un certain de nombre de nationalités seront bien représentées aujourd’hui.
Il y a deux ans, j’avais fait le 55 km, l’année dernière le 35 km et c’est donc logiquement que cette année je me lance dans le 20 km … (vivement l’année prochaine). Nathalie, quant à elle, s’essayera au 35 km, même si elle ne s’est pas entrainée ….

Sur le lieu de départ au château, c’est le moment des rencontres, où on partage nos dernières nouvelles avec Samuel, Frédéric, François qui participent au CCC et TDS et Jean-Louis, Patrick, Hilda, Didier et
Renaud, etc … venus profiter du beau temps exceptionnel du jour et de la région.

Vers 9h00 les 35 et 55 km démarrent l’aventure, et j’accompagnerai un peu Nathalie … Le parcours du 35 km sera semblable à celui de l’année dernière, hormis le passage d’un terril supplémentaire au lieu de la
montée du bois de la Magneroule, autant dire un parcours très exigeant avec pas moins de 17 côtes dont le terril du bois du Cazier …

De notre côté, on part quelques minutes plus tard, direction les escaliers du château. Aujourd’hui, dans mon programme d’entrainement UTMB est prévu du Fartlek (consistant à enchaîner des phases rapides suivies de phases plus calmes), et c’est ce que je préfère dans mes entraînements.

On commence de suite avec une côte dans le bois du parc, qui va tout de suite calmer l’ardeur de certains trailers. Je monterai au petit trot. On enchaîne avec une petite descente technique pour longer l’Eau d’Heure dans le bois Jacques, pour arriver au pied de la deuxième difficulté du jour : le Tordoir, 60 mètres de dénivelé sur 800 mètres.

Nous rentrons dans le bois de Baconval et au 8ème km c’est le double passage à gué du Rau du Moulin avec un parcours boueux. Contrairement à certains, je ne me pose pas de questions et je fonce tout droit, pas question de zigzaguer …   après un petit passage sauvage au beau milieu des orties, ronces et nid de guêpe, on retrouve le haut du Tordoir que l'on redescendra par son côté obscur des plus abrupts.
C’est là que je croise Sébastien G. du Club d’Ham-sur-Heure, sur son VTT et qui assure la course. Il participe lui aussi à l’UTMB, et nous avons souvent l’occasion de nous croiser … il me signale que je suis 5ème de la course et m’encourage  chaleureusement … Merci ;

On remonte le bois de Baconval, et sur les hauteurs je rejoins le 3ème, on fera la descente vers la place de Cour-sur-Heure ensemble, et puis c’est la dernière difficulté. C’est que l’on doit passer de l’autre côté de la vallée et donc il reste une dernière difficulté … une première montée et puis une interminable ligne droite pour terminer par un plongeon vers le château d’Ham sur Heure.

Me voilà donc franchissant la ligne d’arrivée en gardant la 3 ème place.

Sur place je prends les enfants et direction Beignée, pour suivre les trailers des 35 et 55 km et encourager Nathalie.

On remonte ainsi le parcours en sens inverse. On croisera Fabrice Pasque sur le 35 vraiment à l’aise attaquant la dernière difficulté ; un peu plus loin Wouter Hamelinck sur le 55 ; on remonte le bois communal sur un parcours de toute beauté de quoi croiser Samuel, qui a du mal a digérer son stage en montagne de la semaine dernière, mais se ressent reboosté ; Patrick qui a l’air frais pour un 55 km ; Didier en pleine forme ; Frédéric qui a des petits soucis, mais terminera au finish ce trail.

Et puis on attend patiemment Nathalie, ce qui nous permettra d’encourager tous les trailers … On remontera jusqu’à Nalinnes, et on attend sagement sur un banc … ça y est, je reconnais au loin sa foulée … nous la rejoignons et elle dit avoir dur et qu’un entrainement au préalable aurait été le bienvenu, mais veut continuer jusqu’au bout… on fera avec elle la fin du parcours jusqu’au cimentière de Beignée.

On se rendra ensuite rapidement à l’arrivée au château, afin de la féliciter.
Nous rejoignons la table des amis pour entamer la 3ème mi-temps.

Voilà, encore une fois chapeau au club d’Ham-sur-Heure, pour cette remarquable organisation. Ce fut parfait. Je ne me lasse vraiment pas de la région, et les bénévoles du club ont été vraiment super sympa, vivement l’année prochaine certainement sur le 55 …

trail,val d'heure,ham-sur-heure

trail,val d'heure,ham-sur-heure

trail,val d'heure,ham-sur-heure

trail,val d'heure,ham-sur-heure

Galerie Photo :

Galerie Photo 1 : Cliquez Ici (Jchsh)

Article de Presse :

trail,val d'heure,ham-sur-heure À nouveau 300 « trailers » au Val d’Heure

HAM-SUR-HEURE - Comme en 2009, Michaël Hardy a pris la deuxième place sur la longue distance. Fabrice Pasque s’est quant à lui imposé sur le 35 km.

Si le nouveau challenge européen « Lafuma European Trail Series » n’a pas apporté beaucoup de participants en plus au trail du Val d’Heure (ils étaient tout même à nouveau près de 300), il n’en a pas moins attiré plusieurs athlètes étrangers à Ham-sur-Heure : beaucoup de Français et de Néerlandais mais aussi quelques Italiens. Tous auront certainement apprécié les parcours (dans les bois, terrils et chemins campagnards environnants) de cette épreuve organisée de main de maître par le dynamique J.-C. Ham-sur-Heure. Sur la plus longue distance (55 km), Fabian Magnée a mis 4 h 37 avant de rejoindre la ligne d’arrivée. S’il est méconnu dans la région, il n’en est pas moins une référence en province de Liège puisqu’il a déjà participé deux fois à l’Ironman d’Hawaï de triathlon et a également obtenu plusieurs médailles dans des championnats et/ou courses de montagne et d’orientation. Il a devancé de 14 minutes Michaël Hardy.

« Je ne me faisais guère d’illusion concernant une possible victoire car je savais que Fabian était costaud, lance le coureur de La Thure. Et puis il y avait le vainqueur d’il y a deux ans, Wouter Hamelinck. Il m’avait alors battu de deux minutes. Cette fois, alors qu’il était devant, je suis allé le rechercher dans la dernière boucle. Au final, je couvre le circuit en 4 h 51, soit 8 minutes de mieux qu’en 2009. »Sur la distance intermédiaire (35 km), Fabrice Pasque s’est montré souverain. Il a couru 28 minutes plus vite que l’an dernier.

« Après deux kilomètres j’ai imposé mon rythme car l’an dernier j’avais couru parmi un groupe d’autres traileurs et cela ne m’avait pas réussi. J’ai donc privilégié une autre tactique. Dans les côtes, j’ai veillé à ne pas perdre trop d’énergie. À plusieurs reprises j’ai même marché. Ce parcours, je le connaissais très bien car je m’y suis entraîné plusieurs fois dans l’optique de ce trail. »Fabrice a vécu sa victoire comme une sorte de délivrance. « Si j’ai accumulé les accessits, je n’avais plus remporté d’épreuve depuis près d’un an et cela commençait à me peser. Je considère cette victoire comme l’une de mes plus belles en trail. »

Francis au bout du monde ?

Sur le 20 km, Alain Francis a également montré une belle aisance.

« Je n’avais plus fait de trail depuis un an ce qui explique principalement le fait d’avoir opté pour la courte distance. En plus, on ne peut pas dire que je sois un grand spécialiste de cette discipline. »Si jusqu’à présent le marathon d’Amsterdam figure toujours à son programme, il pourrait changer ses plans car il s’est qualifié pour la finale du « Ravel du bout du monde », l’émission de la RTBF.

S’il fait mieux que son adversaire ce 20 août à Waremme dans les diverses épreuves (handball, chasse au trésor et quiz culturel), il mettra le cap sur la Guadeloupe le 21 septembre pour un périple vélo extraordinaire destiné à faire découvrir aux auditeurs et téléspectateurs de la RTBF de découvrir cette perle des Caraïbes. Il en rêve déjà… ¦

Geoffroy BRUYR

| (2) | |  Facedebouc

Commentaires

Bonjour,
J'ai participé au Trail du Val d'heure (20kms). C'était mon premier trail. Trop coooool!!!
Je suis tombé (par hasard) sur votre blog et je le trouve super intéressant et TRES CLAIR !!!!
Bravo et merci pour toutes ces infos.

Patrick

Écrit par : Patrick Paye | 08/08/2011

Répondre à ce commentaire

Merci Christophe! ;-) Clair vos 3 frimousses m'ont reboosté ;-)! A dimanche, peut-être... SAM

Écrit par : Desmanet | 08/08/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire