03/06/2012

La châtelettaine (Châtelet) - 03/06/2012 [14 km]

c_home.png

Parcours :

c_carte.png

v_alt.png

Allure :

c_vit.png

c_v_i.png

Classement 2012 :

Classement 14 km

Résultat :

Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participants % position
 14,054  1:01:33  14,0  04:18  80  559  14

 

Commentaire :

J’étais encore le matin même à Thuin, en train de participer à un tournoi de badminton en simple, mais j’ai été éliminé après deux matchs … retour à la maison, un peu fatigué. je regarde madame , il est 14h00, un petit sourire au coin et elle a compris … on se prépare direction Châtelet pour la Châtelettaine et son parcours bucolique. Même si la veille, nous étions présents par circonstance sur le jogging de la Bounante à Graide du côté de Bouillon, les 14 km du jour ne nous font pas peur …

Sur place, on retrouve nos champions du Club, Véronique, Patrick et le néo Thomas. Ça s’électrise sur les startings blocks, regards défiants, ça va "jacquaser" aujourd’hui …. 

Après une minute de silence en mémoire d’un joggeur Marc Godfrin décédé ce 28 mai, après avoir lutté avec beaucoup d'espoir contre la maladie, le départ est donné. 

La horde est lancée et après quelques mètres et je vois déjà un long filet de gambettes devant moi … on traverse la ville de Châtelet encore en travaux, pour nous diriger vers Presles, par des chemins campagnards, parfois caillouteux, parfois légèrement boueux, et ce 5 km en léger faux-plats. Je garde une petite vitesse de croisière et suis heureux d'avoir chaussé mes trails.

On attaque les bois de Châtelet, toujours en légère montée et avec des petits passages boueux après un ravitaillement en eau, un peu de Macadam, où les spécialistes de vitesse se donnent à cœur joie, et pour mon plus grand plaisir on retrouve le bois un peu plus loin.

On rejoint Bouffioulx en empruntant les sentiers de la réserve naturelle du Sébastopol, espace vert d’une nature sauvage et préservée développée sur une ancienne carrière abandonnée. Le profil est descendant et ca va très vite, trop vite pour mes petites jambes … je ralentis un peu la cadence, mes cuisses me rappellent à l’ordre … 

Une fois arrivé à Bouffioulx , après avoir traversé une petite passerelle,  une petite grimpette raidillonée  surprise sera concoctée, on traverse le village potier et on se dirige doucement vers Châtelet sous l’accueil sympathique d’une fanfare, et avec une petite côtelette pour terminer en beauté.

Voilà une organisation remarquable et bien rodée, et qui conforte la troisième course la plus appréciée de Bruxelles, Wallonie et GD de Luxembourg suivant un sondage Zatopek Magazine. Seul bémol, le temps qui n’était pas au RDV et le prix d’inscription un peu excessif par rapport aux autres joggings de la région.  

Voilà Je vais dorénavant pouvoir me concentrer sur ma préparation pour le Grand Raid des Pyrénées en fin Août, avec sans doute l'OHM trail à Aywaille le 10 juin, un trail à Lanzarotte le 16 Juin, un WE en Suisse et puis j'espère être fin prêt avec mes camarades Patrick et Fréderic pour le GRP et ses 160 km et 10.000 mètres de dénivelé le 24 Août ...

cDSC_0006.JPG

cDSC_0042.JPG

cDSC_0068.JPG

cDSC_0126.JPG

cDSC_0376.JPG

cDSC_0613.JPG

Galerie Photo :

Galerie 1 (Jacques Papy)

Galerie 2 (AthleteduWeb.be)

Article de Presse :

NG.png

Jogging: le Chimacien Mehdi Lahbib remporte la Châtelettaine

Absent l’an dernier, Mehdi Lahbib a remporté haut la main le jogging de la Châtelettaine ce dimanche. En tête dès le début de la course en compagnie de Christian Nemeth, le Chimacien a ensuite pu accélérer pour l’emporter sous la pluie.

C’est sur un parcours boueux et glissant qui s’est disputé la Châtelettaine dimanche après-midi. “ Ce n’était pas simple mais je préfère cela à une course en plein soleil ”, explique le vainqueur Mehdi Lahbib. “ Je me suis détaché avec Christian à partir du deuxième kilomètre et nous avons ensuite beaucoup discuté. À partir du 12e kilomètre, j’ai décidé d’accélérer progressivement et Christian m’a laissé partir. Je suis vraiment très content d’avoir remporté une course aussi relevée.

vajpg.jpg

Mehdi Lahbib, la parole et les actes !

Mehdi Lahbib, qui a beaucoup discuté en chemin avec Christian Nemeth, voulait gagner la Châtelettaine. C’est chose faite depuis dimanche !Mehdi Lahbib, qui a beaucoup discuté en chemin avec Christian Nemeth, voulait gagner la Châtelettaine. C’est fait depuis dimanche !Mehdi Lahbib - qui a beaucoup discuté en chemin avec Christian Nemeth - voulait gagner la Châtelettaine. C’est chose faite.

S’il y a bien un paramètre sur lequel des organisateurs n’ont aucune prise, c’est bien la météo. Le Road Runners Team Châtelet pouvait ainsi pester sur cette maudite pluie qui, il faut bien l’avouer, a un peu gâché la grande fête qu’aurait dû être son jogging « La Châtelettaine », repris une fois encore dans le challenge Delhalle. D’ailleurs, tous les spectateurs s’étaient agglutiné dans la salle de l’Hôtel de Ville pour se protéger et aussi se réchauffer. Mais heureusement, les coureurs, eux, ne craignent pas la pluie. Ils étaient ainsi tout de même 559 à prendre le départ de cette course qu’ils ont récemment plébiscité lors d’une enquête menée par le magazine Zatopek en la classant 3e parmi toutes celles qu’ils préféraient.

Deuxième il y a deux ans derrière Abdelhadi El Hachimi, Mehdi Lahbib était venu pour la gagne. Le retrouver aux avant-postes en compagnie de Christian Nemeth était donc tout sauf une surprise. Les deux compères ont couru (et beaucoup bavardé !) ensemble durant les trois quarts du parcours avant que Mehdi ne décide de prendre le large. « Christian voulait gagner pour la cinquième fois mais moi je tenais vraiment à inscrire mon nom au palmarès, raconta le Baileusien. Quand je cours, c’est toujours dans l’optique de m’imposer et certainement pas pour être deuxième. On s’était dit que l’on resterait ensemble jusqu’au dixième kilomètre. Finalement, nous sommes restés à deux jusqu’au douzième. Après, le plus fort devait l’emporter. J’apprécie beaucoup Christian. C’est vraiment un chouette type. Je l’admirais quand j’étais plus jeune car c’était la référence dans la région. Il est toujours un peu roublard : on ne sait jamais s’il est fatigué. Je m’en méfiais donc beaucoup. » Mehdi court un peu moins pour le moment. « J’ai juste fait un 10 km près de Maubeuge il y a une semaine. Je l’ai gagné facilement mais dans un chrono pas terrible. Pour le moment la motivation n’est pas au top. Les costauds sont surtout sur la piste et cette saison je n’en fais pas. Peut-être l’année prochaine. »

La jeunesse et l’expérience

Christian s’enorgueillait d’avoir titillé Mehdi. « Il est 13 ans plus jeune que moi ! Je lui ai montré que le vieux était toujours là ! Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il a douté de sa victoire mais j’aime à le penser. Je n’ai pas eu trop de mal à suivre son rythme. Bon, après, c’est sûr que sa jeunesse a fait la différence. Au douzième kilomètre il me lâche mais parviens à recoller à quelques mètres peu avant le troizième. »

Christian a pensé s’inscrire au Delhalle. Il y a finalement renoncé. « Je l’ai déjà gagné deux fois », justifie celui qui a encore fait récemment 30'50 dans un 10 km au Maroc. Il est en contacts avec un manager pour aller courir aux États-Unis dans des courses plutôt bien rémunératrices. « Ma première moitié d’année est très bonne avec ce titre de champion de Belgique de cross chez les vétérans et mes 11 victoires en course. »

S’il y a un paramètre sur lequel des organisateurs n’ont aucune prise, c’est la météo. Heureusement, les coureurs ne craignent pas la pluie, ils étaient tout de même 559 à prendre le départ de la Châtelettaine, reprise une fois encore dans le challenge Delhalle.

Deuxième il y a deux ans derrière Abdelhadi El Hachimi, Mehdi Lahbib était venu pour la gagne. Le retrouver aux avant-postes en compagnie de Christian Nemeth était donc tout sauf une surprise. Les deux compères ont couru et beaucoup bavardé durant les trois quarts du parcours avant que Mehdi ne décide de prendre le large. « Christian voulait gagner pour la cinquième fois mais, moi, je tenais vraiment à inscrire mon nom au palmarès, raconte le Baileusien. Nous sommes restés ensemble jusqu’au 12e km. Après, le plus fort devait l’emporter. »

Mehdi Lahbib court un peu moins pour le moment. « J’ai juste fait un 10 km près de Maubeuge il y a une semaine. Je l’ai gagné facilement mais dans un chrono pas terrible. Pour le moment, la motivation n’est pas au top. Les costauds sont surtout sur la piste et, cette saison, je n’en fais pas. Peut-être l’année prochaine. »

Geoffroy BRUYR

Reportage Telesambre :

run bike,relais heure,beignee,jamioulx

ts_c.png

| (2) | |  Facedebouc

Commentaires

Super pour les photos merci

Écrit par : verpoorten leila | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Wow ! Cela a l'air super ! :) Marie

Écrit par : auxiliaire de vie | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire