• Corrida des sentiers de Beignée - 04/11/2012 - [4,8 - 10,5 km]

    jogging,beignee

    Cette Corrida aura lieu dans l'agréable hameau de Beignée à Ham-sur-Heure.

    Le parcours est légèrement vallonné, mixte de sentiers et de chemins de campagne.

    Le départ et l'arrivée se feront sur la Place de Beignée.

    Le parcours a été complètement revu pour pouvoir découvrir plus de sentiers et aussi notre belle rivière l'Eau d'Heure.

    Il y aura une Grande distance : 10 km 400 départ à 11h15

    Une Petite distance : 5 km 200 départ 10h45

    Et une course enfants de moins de 15 ans, départ à 10h

    Remise des prix vers 13 h

    Local : Salle de l'Elysée sur la Place de Beignée

    Douches et vestiaire

    Garderie pendant la course

    Ambiance sur la course et petite dégustation

    Parcours 10 km:

    cb_car_10.png

    cb_alt_10.png

    Parcours 5 km :

    cb_car_05.png

    cb_alt_05.png

    Allure :

    jogging,beignee

    jogging,beignee

    Classement 2012 :

    Classement 4,7 km 

    Classement 10,5 km 

    Grand prix de la Montagne (200m - 25%)

    Grand prix de la Montagne - meilleure estimation (200m - 25%)

    Résultat :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participants % position
     10,46  0:43:41  14,4  04:11  26  297  9

     

    Commentaire :

    Encore un beau succès pour cette deuxième édition de la corrida des sentiers à Beignée organisée par le Syndicat d’Initiative d’Ham-sur-Heure, avec 450 Joggeurs qui avaient le choix entre le 4,7 et le 10,5 km traversant, les petites rues et sentiers de l’entité.

    Cette année les organisateurs ont introduit quelques nouveautés, afin de pimenter la course.

    Tout d’abord un changement de parcours, avec une nouvelle boucle passant par les bois et longeant l’Eau d’Heure. D’autre part, un grand de la montagne, avec la côte du Tienne Gerzouille chronométrée sur une distance de 200 mètre à du 25% de moyenne. Les joggeurs pourront également estimer leur temps, et le plus précis sera récompensé. Un ravitaillement à la Chimay sera également offert au bout de cette difficulté.

    Voilà de quoi passer un agréable moment ….

    Les parcours est composé de multitude de boucles … Mais fort heureusement les signaleurs auront bien été briefé, et il n’y aura pas d’erreur de parcours.

    Le départ du 4,7 km à lieu à 10h45. Ludo y participe, je ferai la première boucle avec lui avant de le lâcher, moins de 22 minutes plus tard, il franchira la ligne d’arrivée sur la place de Beignée .. 

    Le Départ du Km est quant à lui prévu à 11h15, ce qui est une bonne chose.

    On commence par une première boucle autour de la place d’un km (dans le sens inverse par rapport à la première édition), cette boucle n’est pas si facile à négocier, il y a 20 mètres de dénivelé à se farcir…

    Après cette première boucle, permettant de passer sur la place on se dirige vers un premier sentier, on contourne le cimetière et arrive rapidement au pied de la rue de l’Amérique …. Allez, il n’ya qu’à tout remonter, on traverse un pré, passe devant l’église, et refait une partie de la première boucle pour retrouver la place …

    C’est parti, pour la nouvelle boucle inédite. On repasse devant le cimetière, mais cette fois-ci on prend le sentier du pont Jérôme en descente, et légèrement glissant avec les feuilles mortes tombées récemment.

    On trouve l’Eau d’Heure que l’on longe par les bois afin d’arriver au pied de la plus grande difficulté du jour ; la côte du Tienne Gerzouille, et c’est en mode Trail que je gravis cette portion, sous les encouragements des signaleurs et des chronométreurs … au bout de cette côte on me propose un verre de Chimay , et je ferai l’impasse. On continue notre ascension, on repasse devant l’église et il n’y a pas plus qu’à terminer avec la dernière boucle autour de la place …

    Voilà qui est fait, et la pluie glaçante s’invite … vite à l’abri. 

    Voici un jogging exigeant, j’aurai même préféré une boucle supplémentaire ;-) … , et j’aurai apprécié les nouveaux  aménagements.

     

    jogging,beignee

    jogging,beignee

    jogging,beignee

    Galerie photo :

    >> Galerie Photo 1 (Laetitia T.)

    >> Galerie Photo 2 (SudPresse)

    >> Galerie Photo 3 (CPMV)

    Reportage Telesambre :

    jogging,beignee 

    jogging,beignee

    Article de presse :

    jogging,beignee Bis repetita à Beignée

    HAM-SUR-HEURE - À nouveau un beau succès de foule et les mêmes vainqueurs que l’an dernier, Nemeth et Coniglio. Mais c’est Pierre Rivez qui gagne le challenge.

    Bien sûr, il était quasiment impossible de rassembler autant de coureurs que l’an dernier lorsque 550 coureurs s’étaient pressés aux tables d’inscription au grand étonnement de tous. Il n’empêche que la deuxième édition de la Corrida des Sentiers qui s’est déroulée dimanche matin au départ de la place de Beignée à Ham-sur-Heure peut également être créditée d’un beau succès de participation (443 partants). D’ailleurs, le départ fut une nouvelle fois différé de quelques minutes.

    Les vainqueurs des deux distances sont les mêmes que l’an dernier, à savoir Alexandre Coniglio, qui habite à deux pas de la place, et Christian Nemeth. Ce dernier a fait une nouvelle démonstration de force. Ce dimanche, il y avait lui et les autres. Au 3e km, il avait déjà 500 mètres d’avance sur Nicolas Hoppe. Il s’est donc offert une petite balade en solitaire. «La course s’est jouée rapidement mais, pour moi comme pour les autres coureurs je présume, elle était tout sauf évidente! Elle est extrêmement vallonnée. Je conseille d’ailleurs aux organisateurs de ne plus rajouter de côtes supplémentaires, il y en a déjà bien assez comme ça!»

    Même si plus rien ne semblait pouvoir lui arriver au classement général du challenge Vals & Châteaux dont cette course en constituait l’étape ultime, surtout en l’absence de son unique rival Jean Lamour, Pierre Rivez a couru à fond, sans se poser de questions. «Je ne pensais pas pouvoir être le vainqueur final, déclara le coureur de l’ACTE.J'ai peut-être profité de la non-inscription de grosses pointures, comme Christian par exemple. Mais mon mérite est d’avoir été régulier. Je n’ai d’ailleurs loupé qu’une manche sur 18, la première, et j’en ai gagné deux, à Bioul et à Thuin. Je n’avais jusqu’alors jamais gagné de course de toute ma vie!»

    L’année de Pierre, 55 ans, fut tout simplement remarquable puisqu’il a aussi gagné le challenge des 4 Entités (qui n’a certes pas la même aura que le Vals & Châteaux) et a remporté sa catégorie des V2 au Guérit. «La différence sur Jean s’est fait lors des manches à Sombreffe et Bioul au mois de mai. C’est là que je lui ai pris le plus de points et que je me suis dit que je pouvais l’emporter au final.»

    Un départ, deux arrivées

    Le bilan que tirent les promoteurs du challenge, Alain Van Bergen et Nicolas Colonval, se veut résolument positif. «Nous avons eu une septantaine d’inscriptions en plus que l’an dernier et la participation à toutes les courses a augmenté. Dommage ce gros couac au Val de Biesme (NDLA : un problème de signalisation qui a fait égarer quasiment tous les coureurs) mais nous osons espérer que les challengers ne nous en tiendront pas rigueur.» Le souper de remise de prix est prévu le 24 novembre. Le calendrier 2 013 devrait être révélé à cette occasion. On sait déjà qu’une course disparaîtra (le jogging des Hayettes à Biesme, à ne pas confondre avec le Val de Biesme) et que deux autres feront leur grande entrée. Lesquelles? Suspense..