• 6ème Trail des 3 Vallées (Couvin) - 09/02/2013 [11 - 24 - 35 km]

    co_home.jpg

    Parcours 11 km :

    co11.jpg

    Parcours 24 km :

    co24.jpgµ

    Parcours 35 km :

    co35.jpg

    Allure :

    co_vit.png

    co_vit_int.png

    Classement :

    >> Classement 11 km

    >> Classement 24 km 

    >> Classement 35 km 

    Résultat :

    Distance (km) Temps Moyenne (km/h) Allure (min/km) Position Nbr Participants % position
     11  00:50:22  13,10    3  104  3

     

    couvin

    im01.jpg

    im02.jpg

    couvin

    im03.jpg

    couvin

    couvin

    Galerie Photos :

    Galerie Photo 1

    >> Article sur Jogging pour tous

    jpt.png Dans la neige aux trails de Couvin 

    couvin Duel entre Salomon’s Boys aux 3 Vallées

     

    COUVIN - Des épreuves comme celle-ci, les traileurs en redemandent! Sur le 33 km, Fabrice Pasque a été devancé par son équipier Steven Pauwels.

    Ils étaient 288 l’an dernier et 332 cette année à l’arrivée… Il y avait donc affluence samedi au trail des 3 Vallées organisé sur trois distances (11, 22 et 33 km) au départ de la plaine des sports de Couvin. Outre le fait qu’ils allaient arpenter des circuits exceptionnels dans un décor qui l’était tout autant (paysages enneigés), les participants ont pu engranger des points de bonus pour leur classement général au Mémorial Delobbe-Challenge du Grand Couvin ainsi que pour le nouveau challenge trail de la forêt du pays de Chimay qui a donc démarré en fanfare!.

    Il faisait certes moins froid que l’an dernier (où l’on flirtait avec les -15 °C) mais les conditions météorologiques des derniers jours avaient néanmoins durci les conditions de course. Les échos étaient pourtant unanimes : des épreuves de ce genre, les traileurs en redemandent!

    Sur la plus longue distance, le champion de Belgique Steven Pauwels s’est imposé fort logiquement devant son équipier du Team Trail Salomon, Fabrice Pasque. Ce dernier n’avait pas assez de superlatifs pour décrire ce trail qu’il avait d’ailleurs remporté l’an dernier : «ambiance sympa, parcours magnifique… Que dire de plus?» Le Couilletois est pardi volontairement prudemment. «Je voulais gérer à mon aise le premier tiers du parcours, ce que j’ai fait en étant accompagné durant tout un temps par Stéphane Mouchet. J’ai pris la poudre d’escampette à la séparation entre les deux plus grandes distances. J’ai longtemps pensé être en tête mais on m’a signalé que j’étais 2e. Et en effet j’ai vu Steven à l’horizon. Je ne l’avais pas vu au départ! Je me suis aperçu que malgré ma forme du moment je ne pouvais rien faire pour recoller. Je n’ai toutefois pas terminé en roue libre. Pour mon premier trail de l’année, je ne peux qu’être satisfait! Je suis fier de terminer deuxième derrière ce champion.»

    Une pensée pour Cédric

    A son arrivée, Fabrice avait une pensée pour son frère Cédric, hospitalisé depuis de nombreux jours suite à une très grave septicémie dont il se remet tout doucement. On espère le revoir très vite sur les courses d’ici quelques mois.

    Sur la distance intermédiaire, Fabien Pasquasy a devancé de près de 5 minutes Jimmy Decourty et un étonnant Guillaume Hautier qui démontre qu’il n’est pas qu’un routier.

    La plus courte distance a été gagnée par le duathlète Wim Vanleene. «Dès le départ j’avais souhaité courir à un gros tempo, raconta-t-il, mais je ne m’attendais pas à gagner avec une telle avance de 4 minutes sur le deuxième classé, Romain Debartoli.»

    Geoffroy BRUYR