durnal

  • Jogging du Flaya (Durnal) - 23/05/2009 [9,8 km]

    Jogging du Flaya (Durnal) - 23/05/2009 [9,8 km]

    5ème épreuve du Challenge Ellie Befays

    durnal_home

    Parcours :

    durnal_google

    Dénivelé :

    durnal_ing_dev

    Allure :

    durnal_all

    durnal_all_int

    durnal_int

    Classement :

    Classement  2009 : Cliquez ici

    Résultats :

    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    9,80:44:5813,0804:363218517

    Commentaire :

    Avec les quelques Trails à venir, j’ai besoin de refaire des km et des côtes, c’est l’occasion de participer au jogging des Flaya, qui plus est, fait partie du challenge Elie Befays.

    Ce parcours est idéal pour un entrainement aux trails : Chemin boisé et accidenté et de belles côtes bien longues … il n’en fallait pas plus pour prendre ma voiture et me rendre à Durnal.

    J’arrive sur place, le temps de faire causette avec Dominique et puis une vieille retrouvaille Julien, le givré, venu en vélo jusqu’ici. Il me racontera qu’il est blessé au genou depuis une certaine course à Vedrin, et ne sait plus courir.. et attend, attend … Je me rend compte  également que nous partageons les mêmes avis sur les kinés …

    Bon c’est déjà l’heure de courir … je m’apprête … Aujourd’hui je ne vise pas un chrono, que nenni … mais compte grimper les côtes à une bonne petite allure et sans faiblir.

    Le premier Km est plat et nous traversons le quartier résidentiel, on attaque de suite les bois, avec une première descende de 2 km, où je me laisserai aller sans forcer. Ensuite deux petites côtes pas bien méchantes que je franchis à petits trots et nous continuons notre descente jusqu’aux abysses des carrières … nous nous trouvons 130 mètres plus bas.

    Et après un petit km, le long d’un petit ru, va falloir tout gravir. La première côte décourage même les plus téméraires, et moi comme prévu, je vais essayer de garder ma petite allure et c’est sur la pointe des pieds que commence mon ascension. Pendant 1 km le pourcentage sera élevé et ensuite nous avons l’occasion de récupérer un peu, car c’est deux km de montée mesquine qui va faire craquer quelques joggeurs.

    On retrouve le quartier résidentiel au km 8, mais il restera une dernière difficulté, on nous fera descendre des petites rues, afin de nous  faire profiter de la côte du Flaya … j’aurai l’occasion de ramasser quelques morceaux de poumons …. 

    Pour conclure, Ce jogging malgré le fait qu’il ne fait que 9,8 km, est un des plus durs du challenge Elie Befays, il suffit de voir les moyennes de chacun pour  s’en convaincre, et pour moi ce fut un très bon entraînement.

    Durnal_pic

    Galerie Photo :

    Galerie Photo 1 : Cliquez ici

  • Jogging du Flaya à Durnal - 17/05/08 [9,80 km]

    Jogging du Flaya à Durnal - 17/05/08 [9,80 km]

    Durnal_home


    Parcours : Course sur chemins campagnards vallonnés.

    Palmarès 2007 : 164 arrivées

    Messieurs :
    1. HARDY, Eric (35’54)
    2. LAMOUR, Jean (36’05)
    3. GOUBEAU, Johan (36’39)

    Dames :
    1. LEGRAND, Francine (42’55)
    2. FREDERICH, Dominique (44’27)
    3. YAGUE SANZ, Nathalie (45’19)

    Parcours :

    Durnal_google - small

    Carte :

    Durnal_ing - small

    Dénivelé :

    Durnal_ing_den

    Allure :

    Durnal_g_Allure

    Allure intermédiaire :

    Durnal_g_allure_int

    Classement 2008 : cliquez ici

    Résultat :


    Distance (km)TempsMoyenne (km/h)Allure (min/km)PositionNbr Participant% position
    9,8000:44:0713,3300:04:302314216

    Commentaire :

    Rien dans les jambes … voilà à quoi se résume mon jogging du Flaya.  J’avais comme ambition de boucler le Flaya à fond, le tracé me convenait très bien : une descente de 4 km et une montée de 4 km, un tracé principalement boisé. Ma technique était simple, prudence pendant la descente, et attaque sur la longue et sélective montée.

    Je pars m’échauffer et une petite fine pluie me fait prendre la décision de chausser mes chaussures de Trail, elles sont plus lourdes, mais je serai plus stable sur les descentes et les montées.

    Vers 15h00, je me dirige sur la ligne de départ, en face de la buvette de la balle pelote. Nous ne serons pas nombreux, juste 142 participants +  6 joggeurs qui feront les 6 km.  Bernard D. nous informe du parcours, à savoir le dénivelé et le balisage.

    Une fois le départ donné, nous traversons pendant 1 KM un quartier résidentiel relativement plat, nous le quittons pour entrer dans le bois et entamons la descende, le sentier est bien large et non technique. Les premiers se détachent rapidement, de mon côté comme prévu je suis prudent, car je sais que les minutes se gagneront à partir du 5ème km. Je suis en compagnie de Nicolas C. un membre de mon club. Nous aborderons toutefois deux petites difficultés bien abruptes au 2ème et 3ème km. La chute, heureusement sans gravité, de Marc M. nous rappelle de rester toutefois prudents. Nous arrivons enfin à la carrière au KM 5 pour le ravitaillement, nous venons de descendre 130 Mètres de dénivelé et maintenant faut tout remonter ! La première côte est impressionnante, et là je constate que mes jambes, sans raison apparente, ne me répondent pas, je ne sens pas de fatigue, mais impossible de rehausser comme prévu mon allure, je ne comprends pas … je prendrai alors une petite allure. Je vais jouer au yoyo avec Pierre L . Lorsque le pourcentage est trop élevé, Pierre marche, je le rattrape alors, ensuite il repart plus rapidement, on fera comme cela jusqu’à la dernière difficulté au KM 9.

    J’arrive  au KM 7 en faux plat montant, mais je n’arrive toujours pas à relever mon allure. François R. en profite pour me dépasser, pas moyen de m’accrocher, pourtant je ne suis pas à l’agonie, cela me frustre terriblement.

    Au KM 8, nous quittons le bois et rentrons de nouveau dans le quartier résidentiel, mais une dernière difficulté nous attend, après être descendus jusqu’au Flaya, une montée difficile au KM 9 de 30 M de D+ devra être franchie pour rejoindre la ligne d’arrivée.

    Je terminerai 23ème avec un temps de 44’07’’, soit un petit 13,3 km. Je suis relativement déçu, j’avais visé plutôt un 42’, mais bon on va laisser cela pour l’année prochaine.
    Nous resterons un petit moment dans la buvette, nous aurons droit à un terrible déluge greloté. Nous l’avons échappé belle ! , je n’aurai pas apprécié courir dans ces conditions … Nous avons également assisté au talent de chanteur de Bernard  D.

    Bon, le prochain challenge est le Semi-marathon nature à La Roche en Ardenne le 1er Juin. J’espère rebondir et faire une belle prestation, afin d’essuyer ma journée à Durnal.

    DURNAL%2017-05-2008043

    Durnal%20014

    DURNAL%2017-05-2008114

    CIMG4354

    Galerie Photo 1 : Cliquez ici

    Galerie Photo 2 : Cliquez ici

    Galerie Photo 3 : Cliquez ici

    Course des jeunes foulées (vert) :

    Course des jeunes foulées (Jaune) :

    Course des jeunes foulées (Bleu) :

    Départ Jogging du Flaya :